Lorie Pester : confidences sur l'enregitrement du show des Enfoirés

Lorie Pester : confidences sur l'enregitrement du show des Enfoirés

Les règles étaient drastiques !

Pour le magazine Gala, Lorie Pester est revenu sur les conditions particulières d'enregistrement du concert des Enfoirés diffusé vendredi 5 mars sur TF1 et qui a réalisé un carton d'audience avec plus de 9 millions de téléspectateurs. Si on peut peut-être redire quelque chose concernant les sketchs qui n'étaient franchement pas tous drôles, rien à dire du côté de la musique même s'il manquait l'intercation avec le public et l'énergie qui pousse les artistes à donner le meilleur d'eux-mêmes.

"L’énergie de dingue que nous donne habituellement le public, on a dû la trouver ailleurs", a reconnu la jeune maman, ajoutant : "On essayait de se motiver pour ne pas que ça ressemble à une émission de télé lambda". Evidemment car un concert des Enfoirés, c'est bien plus qu'une simple émission de variété. C'est du rêve, c'est 50 artistes qui donnent le meilleur d'eux-mêmes pour la bonne cause.

Ce sentiment de mission était aussi présent lors de l'enregistrement du spectacle comme le confirme la comédienne.

"C’était bien qu’on le fasse car les Restos du Coeur vont perdre beaucoup d’argent à cause du Covid. C’était bien qu’on fasse ce concert car ça permettra de vendre des CD et DVD, que des gens puissent manger."

Rappelons que pour chaque DVD ou CD acheté, l'association pourra financer 17 repas et que le spectacle donne aussi le coup d'envoi d'une campagne de collecte nationale pour récolter des denrées alimentaires non périssables et des produits d’hygiène. Les bénévoles des Restos seront donc présents dans vos supermarchés habituels 5, 6 et 7 mars. Il faut dire que le manque à gagner pour l'association lié à l'absence de billetterie se chiffre en millions d'euros !

Raison de plus pour Lorie de faire ce concert, même s'il a fallu se soumettre à une discipline drastique. Elle raconte :

"Quand nous sommes arrivés à Lyon, tout le monde s’est fait tester et le premier soir, on a tous été confinés dans notre chambre avec notre plateau-repas le temps d’avoir les résultats, le lendemain matin. On était dans une bulle, c’est-à-dire que l’on n’avait pas le droit de voir des gens de l’extérieur. Nous n’avions pas le droit d’aller dans la rue, d’aller à la pharmacie. D’habitude, on sort, on va se promener, s’acheter deux ou trois trucs. D’ailleurs, j’ai des potes à Lyon que je n’ai pas pu aller voir."

Pour essayer de rattraper les pertes liées au coronavirus, l'idée d'organiser un deuxième concert plus simple, plus acoustique a fait son chemin parmi les Enfoirés. Pourtant, Lorie doute de la possibilité de l'organiser, surtout en si peu de temps.

"C’est compliqué avec les plannings de chacun. On a la date un an à l’avance d’habitude, alors réunir les artistes une seconde fois en arrêtant une date pour dans quelques mois, ça va vraiment être compliqué."

Alors ce ne sera certainement pas aussi énorme que "Les Enfoirés à côté de vous", mais l'idée est toujours là. Il y aura peut-être moins d'artistes et il ne sera peut-être pas diffusé sur TF1 mais les membres de la troupe cherchent la meilleure solution pour pallier au manque à gagner de l'association. Espérons qu'ils y arriveront !



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios