Les Enfoirés : la frustration de Patrick Bruel lors du dernier concert

Les Enfoirés : la frustration de Patrick Bruel lors du dernier concert

"On a tous fini en larmes".

Tic tac, voilà bientôt le moment de retrouver les Enfoirés... A l'approche du spectacle de la troupe, baptisé "Sur un air d'Enfoirés" et diffusé ce vendredi 4 mars sur TF1, c'est l'occasion pour les artistes de se confier sur les surprises que réserve cette édition mais aussi les déceptions des précédentes

En cause : l'épidémie de Covid-19 et les décisions gouvernementales qui ont conduit les organisateurs à annuler les quelque 50 000 billets vendusUne situation dramatique pour la célèbre association fondée par Coluche, à qui sont reversée les bénéfices des concerts, mais aussi pour la troupe elle-même, qui a souffert de l'absence de spectateur. Patrick Bruel a ainsi fait part de sa déception à nos confrères de Télé Loisirs : "On a toujours le même plaisir de se retrouver. Pour cette cause imparable, on est content de savoir qu’on va se voir, qu’on va se retrouver à l’hôtel, vivre des émotions mais c'est frustrant de le vivre sans le public si particulier des Enfoirés". 

Même constat du côté de Laurence Ountzian, bénévole responsable des Enfoirés, qui se souvient du gros craquage collectif à l'issue du concert de l'année dernière

Enregistrer ce concert avec personne dans la salle, ça change beaucoup de choses pour les artistes. Notamment au niveau de l'énergie. C'est très frustrant pour eux de ne pas avoir de retour du public. Quant à la fin de l'enregistrement, on chante la Chanson des Restos et qu'il n'y a pas 10 000 personnes dans la salle, c'est très émouvant. L'émotion était telle l'année dernière qu'on a tous fini en larmes. Pour la première fois dans l'histoire des Enfoirés, les artistes se sont retrouvés dans une salle vide, ce n'était jamais arrivé. Alors forcément, c'était particulier à vivre. On a hâte de retrouver le public". 

Car cette année non plus, le public n'était pas au rendez-vous lors du tournage à la Sud de France Arena de Montpellier. Pour 2023, on y croit !