Lorie Pester et sa poupée qui dit non

Lorie Pester et sa poupée qui dit non

Sa fille est pleine phase de négation.


Non, Lorie Pester ne s'est pas lancée dans une reprise du tube de Michel Polnareff, mais on ne peut s'empêcher de penser à cette chanson quand Lorie évoque Nina, sa petite fille. Dans une interview accordée au magazine Gala, la comédienne/chanteuse s'est confié sur son enfant qui semble déjà avoir un sacré caractère comme sa mère. On n'invente rien, c'est elle qui le dit !

Tous ceux qui ont des enfants connaissent cette période dite de la négation où chaque question posée à un enfant se voit opposé un non catégorique. Nina, la fille de Lorie est en plein dedans, la preuve selon  sa maman que le caractère qui est en train de se dessiner…" En attendant, "Elle dit 'Non' toute la journée", a avoué la jeune maman.

Et comme les chiens ne font pas des chats Lorie reconnaît qu'elle a le même caractère : "Je ne te raconte pas, j'ai le même !"

Mais ce qui peut être perçu comme quelque chose de négatif est aussi valable dans le positif : Nina aime autant la musique que sa maman.

"Par contre, dès qu'elle entend de la musique, elle chante, elle danse, elle bouge son petit popotin. C'est trop mignon !"

Lorie est aussi une maman pour les Enfoirés

Dans quelques jours, Lorie retrouvera les Enfoirés pour une série de concerts à l'Arena de Montpellier. Et sa présence n'est pas seulement importante que sur la scène. En coulisses, elle tient aussi un rôle important qu'elle a naturellement endossé.

"Je les aiguille s’il y a de grosses chorégraphies car certains peuvent être en panique, admet-elle. Ils me disent tout le temps : “Mets-toi devant, fais-moi répéter”."

Comme tout le monde, elle espère que le variant Omicron permettra la venue du public avec qui ce seront les retrouvailles cette année.

Les Enfoirés, c’est toujours bon enfant et chacun y a son rôle. J’espère qu’il y aura du public car l’année dernière, à cause du covid, c’était un peu tristounet”.

On ne peut que le souhaiter aussi.