Grégory Lemarchal : "Je ne m'appelle pas mucoviscidose… "

Grégory Lemarchal : "Je ne m'appelle pas mucoviscidose… "

Des révélations qui font chaud au coeur !

Le 13 mai 2021, Grégory Lemarchal aurait eu 38 ans… Mort de la mucoviscidose à l’âge de 23 ans seulement, l’interprète de "Ecris l’histoire" a marqué les esprits et les cœurs. Connu pour sa combativité et son courage, le beau brun a laissé l’image d’un ange partit bien trop tôt. Dans une interview accordée à nos confrères de Pure Charts, les anciens candidats de la Star Academy 4 (Matthieu, Enrique et Lucie) ont livré leurs souvenirs de Gregory.

Enrique, Lucie et Mathieu se sont remémorés leur rencontre marquante avec le chanteur, âgé de 21 ans au moment d'entrer au château de Dammarie-les-Lys. C'était le 3 septembre 2004, devant les caméras de la "Star Academy". Et Mathieu Johann l'assure :

"La première fois que j'ai vu Grégory, j'ai compris que c'était foutu pour moi et que le million d'euros et la victoire à la Star Ac, ce n’était pas pour cette année. Je m'excusais presque d'être là parce qu'on venait de l'entendre chanter. On ne lui arrivait pas à la cheville (...) c'était évident qu'il allait gagner. La prod aurait pu le nommer 15 fois, il aurait été sauvé 15 fois."

Enrique se souvient parfaitement de la première prestation de Grégory, il raconte :

"L'entrée qu'il a faite avec son t-shirt rouge, sa petite gueule d'ange et de beau gosse, sa voix... Tout le monde s'est regardé et s'est dit : "Bon, on a le gagnant !". C'était quelque chose de très fort, il m'a donné la chair de poule".

Il poursuit :

"Grégory était hyper pudique sur la muco. La seule fois où j'en ai vraiment parlé, c'était dans sa chambre. Il ne vivait pas dans le château avec nous, il était dans une annexe. Ce n'était pas présent au premier plan et c'est ça qui était bien. Il laissait cette place-là à l'artistique. Il avait cette phrase : "Je ne m'appelle pas mucoviscidose, je m'appelle Grégory Lemarchal".

Malgré la maladie, Grégory était hyper drôle et hyper joyeux comme l’indique Lucie :

"Ce n'était pas du tout quelqu'un de solitaire, comme l'a montré un peu le téléfilm. Grégory n'avait qu'une envie : être avec nous tout le temps, il voulait participer à tout. Alors parfois, les médecins lui disaient : "Hé ! On se calme un peu là, il faut que tu te reposes". Non-non, Greg, il était là, il était aux cours de sport, il était aux cours de danse."

Mais Matthieu est clair, son meilleur souvenir avec la star de la chanson reste cette discussion sur sa maladie :

"C'est la seule fois où il m'a parlé de la muco pour de vrai, sans micro, sans personne autour, où on a discuté sur son quotidien, sur ses souffrances, ses doutes. Je pensais que la vie nous permettrait d'en parler dans un autre contexte... Et puis la vie". 

Lucie Bernardoni, elle, se souviendra toujours de cette finale magique qu'elle a vécue face à Grégory. "Il n'y avait pas de compétition. Vivre une finale comme ça, c'est un bonheur parce qu'il n'y a pas de stress. C'était un souvenir absolument magnifique du début à la fin."

Des confidences qui viennent quelques mois après la conception de l’album hommage dédié à Grégory Lemarchal. Car oui, les anciens candidats de la "Star Academy" 4 ont enregistré "Restons amis", un album en hommage qui est sorti le 2 octobre dernier. 



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios