Grégory Lemarchal : l'album des anciens de la Star Ac' disponible !

Grégory Lemarchal : l'album des anciens de la Star Ac' disponible !
Pochette de l'album "Restons Amis"

"Restons Amis" est composé de 9 reprises et d'un titre inédit, au profit de l'association Grégory Lemarchal

Les anciens membres de la Star Academy se sont réunis en collectif autour de l'album "Restons Amis". L'opus, dont l'intégralité des bénéfices sera reversée à l'Association Grégory Lemarchal, vient de sortir. Parmi les dix titres, on retrouve les voix de treize académiciens sur des chansons d'artistes francophones : "Confidentiel" de Jean-Jacques Goldman, "C'est dit" de Calogero, "Chanson sur ma drôle de vie" de Véronique Sanson ou encore "Place des Grands Hommes" de Patrick Bruel, entre autres

Mais la véritable surprise de ce disque c'est "La Marelle". Une chanson écrite par Lucie Bernardoni, ex-finaliste du télé-crochet aux côtés de Grégory Lemarchal, qui devrait émouvoir les fans du chanteur...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Minuit... L’album est à vous. L’aventure continue, seize ans plus tard mais pour la bonne cause. Ne jamais rien lâcher, leur donner du souffle, croire qu’on est plus fort à deux, à cinq, à dix pour traverser la nuit, porter haut le rêve de Grégory... Nous sommes très heureux d’avoir enregistré cet album pour soutenir le combat de la famille Lemarchal. Il ne s’agit pas de faire parler de nous, mais bien de récolter de l’argent pour venir en aide à ceux qui souffrent de la mucoviscidose. À vous, les mucos : on ne vous lâchera jamais la main. Cet album éponyme : à vous d’en faire un succès. À Grégory : on t’aime mec et quelle chance d’avoir croisé ton chemin... Ta bande de potes pour la vie. @associationgregorylemarchal

Une publication partagée par Restons Amis (Officiel) (@restonsamis) le 24 Sept. 2020 à 3 :00 PDT

Les paroles de cette chanson évoque l'aventure qu'ils ont partagé : "Comme des gosses un peu gauches qui jouent à la marelle, des envies plein les poches jusqu’à la case ciel". Un peu plus loin, ils reviennent sur la brutale disparition de Grégory Lemarchal : "On sait que la mort existe mais pas lui, pas maintenant. 18 cœurs qui battent et quand l’un d’eux s’arrêtent c’est un battement de moins pour les autres qui restent". Le morceau s'achève par l'évocation du temps qui passe et qui pousse aujourd'hui les anciens élèves de l'émission à se réunir pour la bonne cause : "Le temps fait le sale boulot de rendre supportable sa voix à la radio et son nom prononçable. Nous on a pris 15 ans en un battement d’aile, on a fait des enfants et notre case ciel."

 

Héloïse Vers.