Marc Lavoine : "j'ai été élevé comme une fille par ma mère"

Marc Lavoine : "j'ai été élevé comme une fille par ma mère"

Sa mère l'appelait Brigitte !

Ne parlez pas de normes sociales et d'identité de genre à Marc Lavoine : le chanteur n'aime pas les concepts réducteurs et revendique avant tout sa liberté. C'est en tout cas ce qu'il a expliqué au micro de son compère Didier Barbelivien dans son émission "Dis-moi ce que tu chantes" ce dimanche 13 février. L'occasion pour lui de revenir sur son rapport émancipé aux diktats imposés par la société

"Je n'ai jamais été dans la bonne case, j'ai toujours été un peu à côté de la plaque. Et ça me va très bien, parce que je peux chanter avec Hervé Villard qui est mon ami, avec Krisy qui est un ami qui fait du rap, et avec Catherine Ringer. J'aime bien cette liberté" a ainsi expliqué l'interprète de "Toi mon amour". 

Une ouverture d'esprit qu'il doit à son éducation : "Je suis une fille : j'ai été élevé comme une fille par ma mère, qui m'appelait Brigitte et m'avait laissé les cheveux longs. J'étais obligé de montrer mon sexe aux gens pour leur prouver que j'étais un garçon !" s'amuse Marc Lavoine qui a d'ailleurs choisi comme pochette de son dernier album "Adulte jamais" une photo du jeune garçon androgyne qu'il était. 

Le coach de "The Voice" reconnait toutefois que la confusion lui a parfois joué des tours : "J'ai donc été un peu maltraité par ceux qui avaient le pouvoir de rentrer dans la bonne caseOn m'appelait 'le gros', 'la gonzesse' ou 'le pédé'. Mais tout ça, ça n'a pas d'intérêt, tant pis pour eux." 

De cette époque probablement compliquée, Marc garde de bons souvenirs et en tire surtout une leçon fondamentale : "Ce qui est important, c'est ceux qui se retrouvent autour des mêmes choses. Et il y a plus de gens de ce côté-là. On est plus nombreux à désirer vivre avec tous ceux que l'on rejette, et sans lesquels on ne voit pas la vie en entier." Un beau message de tolérance !