"C'est comme une mort avant la mort" : Alain Souchon revient sur la terrible maladie de sa mère

"C'est comme une mort avant la mort" : Alain Souchon revient sur la terrible maladie de sa mère

Sa mère ne le reconnaissait plus et le confondait même avec Jacques Chirac !

C'est un enjeu de santé public majeur, qui affecte aussi bien le million de personnes atteintes en France que leur entourage. A l'occasion d'un numéro spécial de "Zone Interdite" diffusé le 6 mars prochain et consacré à la maladie d'Alzheimer, les personnalités s'engagent. En première ligne pour témoigner, Alain Souchon et son fils Pierre, qui ont perdu leur mère et grand-mère en 2007, emportée par cette terrible maladie

Interrogés par Télé 7 jours, le duo d'artistes est revenu sur cette épreuve. Car une chose est sûre, accompagner un malade peut être particulièrement rude. D'autant plus que lorsque le diagnostic tombe pour Madeleine Lemaître, maman du chanteur de 77 ans, la famille ne connait rien de cette pathologie. Pierre Souchon se souvient :

"Comme tout le monde, on en avait entendu parler. En plus c'est un nom dur, qui fait peur. On dirait un truc du IIIe Reich. Mais on a vraiment compris de quoi il s'agissait quand ma grand-mère a été touchée."

La dégradation de son état de santé, caractérisée par des pertes de mémoire progressive, a été très mal vécue par le père et le fils. L'interprète de la "Ballade de Jim" a d'ailleurs livré une anecdote douloureuse pour lui et assez révélatrice :

"Ma maman, elle ne me reconnaissait plus. Elle m'appelait même Jacques Chirac ! Chaque fois qu'on allait lui rendre visite, on repartait avec le cafard, avec tristesse. C'est comme une mort avant la mort."

Car le propre de l'Alzheimer pour le chanteur, c'est la disparition de l'identité et de l'humanité du malade : "Quelqu’un qui perd la tête, un être humain qui n’a plus sa mémoire, ses activités intellectuelles… Ce n’est plus un être humain, ça devient un truc… C’est très très dur…" 

Heureusement, le combat mené par Souchon père et fils leur permet de soulager leur peine : avec leur engagement auprès de la Fondation Recherche Alzheimer, ils se produiront le 14 mars prochain à l'Olympia pour le gala "2 générations chantent pour la 3ème". D'ici là, rendez-vous le 6 mars sur M6 pour "Alzheimer, cette maladie qui nous touche tous".