Joyce Jonathan adepte du "premier soir" !

Joyce Jonathan adepte du "premier soir" !

"Au moins, on sait si ça marche ou si ça ne marche pas".

Les plus belles histoires commencent par des rencontres extraordinaires, et ce n'est pas Joyce Jonathan qui dira le contraire. Celle qui file le parfait amour depuis deux ans avec Martial, papa de sa fille Ghjulia, a tenu à partager les secrets de sa relation au micro du podcast "Bliss Stories"et notamment les dessous de sa folle nuit cannoise avec celui qui partage sa vie aujourd'hui. En effet, la chanteuse est partisante de "coucher le premier soir parce qu’au moins, on sait si ça marche ou si ça ne marche pas". Elle raconte.

Car c'est bien à l'occasion du Festival de Cannes que Joyce Jonathan se rend dans une soirée piano-karaoké endiablée qui lui permet de rencontrer son actuel compagnon. Derrière le clavier, un beau brun qui lui tape dans l'oeil. Elle se souvient :

"Je chante et puis progressivement j'avance de plus en plus dans les cerclesEt puis en m'approchant je me disais : 'Mais il joue hyper bien ce pianiste, et en plus il est pas mal'. Et comme il sourit beaucoup quand il joue je me suis dit qu'il me souriait. Ce qui n'était pas du tout le cas. Mais tant mieux, ça m'a mise en confiance"

Séduite par son délicieux accent corse, le coup de foudre est immédiat : "C'est vrai que je le kiffe assez instantanément et finalement, au bout de trois minutes, je lui dis : 'Je suis amoureuse de toi'. Et surtout, il est réciproque, à tel point que les deux artistes quittent les festivités sur les coups de cinq heures du matin pour rejoindre l'hôtel de la belle, juste en face. Une première nuit qu'elle a raconté à nos confrères de "Loft Music" :

"Je suis pour le premier soir et pour l’immédiateté des choses parce qu’au moins, on sait si ça marche ou si ça ne marche pas. Ce n’est pas pour autant que quand ça ne marche pas hyper bien le premier soir, c’est foutu. Mais en tout cas, c’est quand même un bon indicateur. Ça veut dire qu’il y a un match, qu’il y a des atomes crochus

La chanteuse, aujourd'hui maman gaga de leur petite fille, a bien fait de se fier à son instinct !