Gérard Lenorman "Je suis à moitié mort"

Gérard Lenorman "Je suis à moitié mort"

La Covid-19 aura fait des dégâts.

Dans un entretien au Parisien, ce jeudi 26 août, Gérard Lenorman a évoqué la crise sanitaire et les confinements, "une torture" pour lui. Non vacciné contre le Covid-19, l’artiste de 76 ans se dit "protégé".

Depuis plus d'un an et demi, le monde entier vit au rythme de la pandémie de coronavirus. Cette crise sanitaire a eu de terribles répercussions. Tout le monde a été touché, de près ou de loin, par le Covid-19. Par ailleurs, le premier confinement, très strict et brutal, a été vécu comme un cauchemar pour beaucoup. Le célèbre chanteur français, Gérard Lenorman ne dira pas le contraire. Dans les colonnes du Parisien, paru ce jeudi 26 août, l'interprète de "La ballade des gens heureux" a fait de nombreuses confidences sur cette sombre période qu'il a traversée. Enfermé chez lui, loin de la scène et de son public, Gérard Lenorman a vécu un véritable "calvaire".

"J’ai une chance inouïe, je n’ai jamais quitté la scène. Je n’ai jamais arrêté sauf depuis un an et demi. Les concerts, c’est ma bouée de sauvetage. Et on m’en prive. Je vis un calvaire, cela me tue. Là, je suis à moitié mort. Heureusement que j’ai fini l’album. Le confinement a été une torture. Et j’ai une grave maladie, je ne supporte pas le mensonge."

Son dernier album original remontait à 2000. Déjà. À 76 ans, Gérard Lenorman s’apprête à retrouver les bacs. Le 8 octobre prochain, il sortira un nouveau disque baptisé "Le goût du bonheur". Ce vendredi 27 août, il a sorti le premier extrait de ce projet intitulé "Changer". 



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios