Lorie : histoire du succès de "Je vais vite"

Lorie : histoire du succès de "Je vais vite"

"Cette chanson pouvait vraiment être décisive pour la suite"


2022 sera une année très symbolique pour Lorie. Celle qui se réinvente aujourd'hui actrice et même réalisatrice fête ses vingt ans de carrière dans la chanson. L'occasion de continuer son tour d'horizon de ses plus grands tubes : après avoir raconté à Pure Charts la petite histoire derrière les morceaux emblématiques "Près de moi" et "Sur un air latino", l'artiste de 39 ans revient cette fois-ci sur "Je vais vite".

Sorti en 2007, le titre marque un tournant décisif dans la carrière de Lorie Pester : "C'était une chanson importante parce que c'était un nouveau chapitre qui commençait, sans renier le chapitre précédent mais j'avais envie d'écrire des nouvelles choses, aller dans une autre direction". Après des années passées à être l'idole de la jeune génération, la chanteuse manifeste son envie de faire évoluer son image vers quelque chose de plus mûr

Un virage à 360° dont l'artiste mesure les lourdes conséquences sur son audience et la suite de sa carrière : "C'était important parce qu'il ne fallait pas se louper, tout le monde m'attendait au tournant. Cette chanson pouvait vraiment être décisive pour la suite. Je savais qu'il y en a plein qui allaient sortir du wagon, mais il fallait en récupérer d'autres". Déterminée, Lorie ne se laisse pas décourager par le scepticisme de son producteur historique, Johnny Williams : "Ça passe ou ça casse. Mais je voulais prendre le risque. C'est ce que j'avais envie de faire."

L'artiste se lance alors dans l'enregistrement d'un album qu'elle veut plus mature et plus libre. Avec l'aide du musicien et compositeur Frédéric Chateau qui compose la quasi-totalité de "2lor en moi ?", son univers musical prend des sonorités électroniques et flirte avec l'euro dance, porté par le single "Je vais vite" dont le clip à la chorégraphie Tecktonik marque les esprits :

"C'est un peu ma vie. Fred, il a vu que j'étais speed, hyper active, que je faisais 15 000 trucs dans la journée. La vie, je la bouffe"

Parallèlement, la chanteuse alors âgée de 25 ans s'affirme comme une jeune femme et assume une nouvelle identité artistique et personnelle plus sensuelle

"Je me sentais bien dans ma tête, dans mon corps. Avant, je n'aurais pas pu le faire... Et encore ! (...) Avant, j'étais sexy mais c'était différent, j'étais beaucoup plus jeune mais quand on regarde mon premier clip, je suis quand même en maillot de bain à moitié à poil en train de faire du roller à Miami"

C'est un pari réussi : "Je vais vite" devient un tube, truste le top des ventes en France et s'écoule à près de 80 000 exemplaires. Un succès qu'elle ne connaitra malheureusement plus jamais, enchainant les échecs commerciaux avant de se consacrer sur sa carrière de comédienne. Quoi qu'il en soit, la chanteuse aujourd'hui maman reste "fière" du chemin parcouru et c'est l'essentiel.