Patrick Fiori témoigne après son concert virtuel

Patrick Fiori témoigne après son concert virtuel
Capture d'écran.

Un bon moment mais...

Patrick Fiori a été le premier artiste français à donner un concert virtuel ce samedi 14 novembre à l'Apollo Théâtre. Si les chanteurs hexagonaux ont multiplié les actions ou les lives sur les réseaux sociaux, celui dont l'album "Un air de famille" est sorti le 2 octobre dernier a absolument tenu à le défendre sur scène.

Samedi soir, c'était donc le concert "Ce soir on se L.O.V.E" évidemment réalisé dans des conditions particulières puisque Patrick Fiori était seul sur scène avec ses musiciens et le public confiné chez lui, devant des ordinateurs. Un sentiment particulier qui a marqué le chanteur qui s'est confié au Parisien après la représentation.

"J'avais de l'énergie à revendre tant ça me manque. C'était soit je me morfondais sur mon canapé en regardant passer les témoignages des gens qui nous disent qu'on leur manque, soit essayer de trouver une solution."

Difficile en effet, quand on fait "100 et 110 concerts par an" de ne pas en donner un seul comme celà vient de lui arriver en 2020. Les "spectateurs" sont connectés via des caméras auxquelles s'adresse le chanteur qui voit la situation évoluer aussi dans le public au fur et à mesure que le spectacle avance grâce à des retours vidéos. Il y voit les gens bouger dans leur salon, lever les bras, danser. L'ambiance est bonne malgré les conditions, surtout que le Corse multiplie les échanges avec son public et veut absolument rester positif malgré son récent coup de gueule : "N'oubliez pas que ce qui nous sauvera de tout, c'est l'amour."

" Comme vous, j'ai peur, on ne peut pas se voir dans les salles de spectacles, mais on va laisser faire les chercheurs, leur faire confiance, et si on est très sérieux, on pourra se prendre à nouveau dans les bras."

L'attente, la patience, Patrick Fiori profite de ce moment aussi pour faire passer des messages importants et montre l'exemple. En organisant ce concert virtuel, il n'a pas voulu rester les bras croisés.

"On annonce des dates de tournée, mais on ne sait pas en fait, avec ce concert on va essayer de patienter, tous, eux comme moi, parce que c'est moi aussi que je soigne là. Je ne voulais pas me laisser faire par ce désespoir."

Alors, Patrick Fiori a "fait le job" même si cette situation n'a rien d'évident pour le chanteur et ses trois musiciens comme le reconnaît auprès du journaliste du Parisien.

"Je vous jure que c'est pas pareil. C'est particulier de chanter devant des écrans. La vague d'amour qu'on a d'habitude, on ne l'a pas, la salle elle est vide. Dans l'engouement, dans l'énergie, c'est difficile à gérer".

Mais si on en croit les commentaires plus que positifs recueillis par le quotidien, le concert du chanteur de Notre-Dame-de-Paris s'est fait du bien mais a aussi fait du bien à tous ceux qui se connectés. La musique et la culture sont des besoins, ne l'oublions pas et espérons que d'autres concerts de ce type auront lieu comme Gims et M Pokora l'ont déjà annoncé.

"Si ça fonctionne, j'en ferai d'autres. J'ai plein d'idées", a d'ores et déjà prévenu Patrick Fiori.



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios