Kyo : les confidences du chanteur sur leur longue pause

Kyo : les confidences du chanteur sur leur longue pause

"Kyo, c’était devenu une machine"

C’était un come back très attendu. Le groupe français le plus emblématique des années 2000 a longtemps brillé par ses tubes pop rock hyper efficaces, avant de briller… par son absence, pendant presque une décennie.

Mais heureusement pour le public de Kyo, ils sont de retour, fidèles à eux-mêmes. C’est sur cette longue interruption et de leurs belles retrouvailles que Benoît Poher, chanteur et guitariste, est revenu au micro de Sophie Davant pour l’émission "Ravie de vous rencontrer" sur M Radio.

Car s’il y’a une valeur qui caractérise le groupe, c’est bien la fidélité : en amitié, « on aime trop passer du temps ensemble » pour tenter une carrière solo, mais aussi à la musique de leur jeunesse. Le quatuor revient d’ailleurs aux sources avec son nouvel album "La Part des lions", dans une ambiance rock nirvanesque.

De quoi rassurer les fans de la première heure, inquiets de voir cet épisode de trêve musicale se prolonger. Mais pour Benoît Poher, cette pause était salutaire :

« Elle vient surtout du fait qu’on était vraiment rincés, physiquement et psychologiquement. Le succès, on ne peut pas s’en plaindre mais les faits sont là : Kyo, c’était devenu une machine. »

De 2005 à 2013, le groupe, épuisé et en manque d’inspiration, s’éloigne des scènes et des studios. Dans une industrie musicale au rythme toujours plus effréné, "on peut même considérer ça comme un suicide de carrière" reconnait le chanteur et parolier. Pourtant, pas de regret :

« Si on avait continué, ça aurait peut-être décliné […] on s’est retrouvés pour les bonnes raisons, parce qu’on avait envie de faire de la musique ensemble, ça nous manquait et on commençait à avoir des morceaux qu’on trouvait cool. »

Les retrouvailles se font donc naturellement, pour le plus grand bonheur des quatre amis : "c’était à la hauteur de nos attentes", d’autant plus que le groupe revient avec "Le Graal", single "super différent de ce qui avait fait notre succès avant". Un pari un peu risqué mais qui "a permis à Kyo d’avoir une seconde vie." 

Une belle réussite qui permet au groupe de séduire une nouvelle audience et d'être en tournée dans toute la France en 2022. Joli !