Axel Bauer : rares confidences sur son cancer

Axel Bauer : rares confidences sur son cancer

Il invite les gens à aller se faire dépister.

Le cancer touche beaucoup trop de personnes pour que les stars puissent passer au travers des mailles du filet, on l'a bien vu avec la récente annonce de Florent Pagny. Mais si le juré de "The Voice" est en pleine chimiothérapie, Axel Bauer a aussi fait face à la maladie, s'est battu, a gagné et en a fait une chanson, "C'est malin". Si ce n'est pas le titre qu'il a chanté dans l'émission de France 2, "Taratata 100% Live", il s'est quand même confié sur cette délicate période.

"C'est quelque chose d'assez personnel et que je veux partager avec le public. C'est quelque chose d'assez tragique, ce n'est pas une chanson drôle, mais c'est cet instant où on apprend une très, très mauvaise nouvelle. La vie ne tient qu'à un fil. C'est une chanson en plusieurs volets. La première partie c'est ce type qui est sur une route du sud, la main sur le volant, les cheveux dans le vent, tout va bien, il est heureux, il a tout. Et puis il apprend cette nouvelle et sa vie va basculer."

Axel Bauer a reçu le diagnostic en 2017, a souffert en silence, s'est soigné pour être totalement guéri. Pendant cinq ans, il n'en a pas parlé, sans doute parce que le poids était trop lourd à porter. Aujourd'hui, libéré, il s'exprime enfin sur sa maladie surtout pour inciter le public à aller se faire dépister.

"C'est un peu mystérieux comme j'en parle mais j'ai eu un cancer en 2017 et le message que je peux avoir et transmettre par rapport à ça, parce que je suis totalement guéri depuis cinq ans... La première chose que tu te dis quand tu apprends ce genre de nouvelles c'est que tu revois ta vie, tu te dis "Ah j'ai fait ça, j'ai déconné là, c'est malin. On vit dans un pays formidable où on peut se faire dépister gratos, et c'est ça qui m'a sauvé. Un an après, je ne serais pas là."

Des révélations qui font froid dans le dos mais qui sont nécessaires pour rappeler que le cancer est une maladie qui touche absolument n'importe qui.