Jane Birkin : ses regrets sur sa relation avec sa fille Kate Barry

Jane Birkin : ses regrets sur sa relation avec sa fille Kate Barry

"Je voulais être sa copine"

Il y a des blessures dont on ne guérit jamais vraiment. Neuf ans après la disparition de sa fille aînée Kate Barry, décédée d’une chute du quatrième étage de son appartement situé rue Claude-Chahu, dans le 16ème arrondissement de Paris, Jane Birkin continue de lui rendre hommage.

Depuis ce mercredi 11 décembre 2013, la vie a pris une teinte plus sombre pour celle qui racontait le drame en chanson dans "Oh ! Pardon tu dormais", son dernier album sorti l'an dernier : "Ma fille s’est foutue en l’air, et par terre on l’a retrouvée". 

Mais il n'y a pas qu'en musique que l'ancienne compagne de Serge Gainsbourg se confie sur ses peines. Invitée sur le plateau de "Quotidien" dans le cadre de la promotion du film de sa cadette, "Jane par Charlotte", en salles le 12 janvier prochain, elle s'est exprimée sur ce beau projet qui explore les relations mère-fille. Une question délicate pour Jane Birkin, qui est revenue sur sa première expérience de la maternité avec Kate

La chanteuse de 75 ans s'est replongé dans ses souvenirs et a admis face à Yann Barthès avoir été plus autoritaire qu'elle ne l'aurait souhaité

"Le premier enfant essuie tout. Oh la pauvre Kate ! Qu’est-ce que j’ai fait comme scènes, qu’est-ce que j’ai fait comme hystérie." 

Des confidences émouvantes qui expriment tous les regrets d'une mère endeuillée

 "Je souhaitais être chouette. Je voulais être sa copine en plus. Donc, il n’y avait pas de règlement. Oh, il y a eu tellement d’erreurs."

Si rien ne pourra jamais apaiser la douleur de l'artiste anglaise, espérons que son retour sur scène en 2022 après un léger AVC en septembre dernier lui fasse le plus grand bien.