Françoise Hardy se sent "proche de la fin"

Françoise Hardy se sent "proche de la fin"

L'état de santé de la chanteuse ne s'arrange pas.

On savait l'état de santé de Françoise Hardy fragile, il semble que celui-ci ne s'arrange pas, bien au contraire. Dans une interview qu'elle a donnée pour le magazine Technikart, elle a carrément dit qu'elle était "proche de la fin" et qu'elle allait "trop mal". C'est aussi pour cette raison que la chanteuse n'a pas été vaccinée contre la covid-19.

"Je n’ai quasiment plus de lymphocytes et l’efficacité des vaccins ARNm passe par la réponse lymphocytaire comme l’a expliqué la chercheuse Katalin Kariko".

Cette situation l'oblige à vivre isolée depuis plusieurs mois.

"Je vis confinée depuis 2019 et dépends des autres pour m’alimenter. Lors du premier confinement, mon grand ami Marco qui vit en banlieue ne pouvait plus m’apporter mes courses alimentaires de produits frais, l’approvisionnement en eau s’avérait très problématique, et d’un seul coup l’attente pour les précieuses livraisons Picard durait un mois ! J’ai ressenti une grande détresse."

Pour pouvoir "mourir paisiblement", Françoise Hardy a travaillé sur un testament avec avocats et notaires pour que son fils Thomas n'ait pas de problèmes au moment de sa disparition.

"Avec l'aide de mon notaire, j'ai rédigé mon testament il y a quelques années. J'espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu'un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront".

Rappelons qu'il y a deux ans, Françoise Hardy a été diagnostiquée d'un cancer du système lymphatique...



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios