Calogero évoque son "refuge" au Cap-Ferret

Calogero évoque son "refuge" au Cap-Ferret
Instagram Calogero

Le chanteur y possède une maison; un havre de paix.

Actuellement en pleine promotion de son album "Centre-Ville", paru le 4 décembre dernier, Calogero s'est confié à nos confrères du Parisien. Durant l'entretien, le chanteur a évoqué son amour pour le Cap-Ferret et la maison qu'il y a fait construire. Un lieu paisible loin du tumulte de la capitale. 

Quand l'interprète de "Celui d'en bas" n'est pas dans son appartement parisien, il aime trouver refuge au Cap-Ferret : "Il y a un côté bout du monde, un mélange de tranquillité et de discrétion qui me convient très bien. C'est familial, convivial, nature et rassurant pour les enfants. Moi qui n'ai pas le sommeil facile, c'est l'endroit où je dors le mieux", explique l'artiste de 49 ans. Un lieu qu'il a découvert il y a plusieurs années déjà : "C'est grâce à des potes que j'ai découvert le Cap-Ferret il y a sept ans". Sous le charme de ce petit coin de paradis, celui qui travaille actuellement avec Florent Pagny, s'est donc décidé à y installer son havre de paix, qui prend la forme d'"un ensemble de quatre chalets en bois de différentes tailles". 

Avec sa compagne Marie Bastide et leurs jeunes enfants Pio et Rita, Calogero profite du grand air et s'adonne à différentes activités sportives. Et bien que cette maison soit propice au calme et à l'apaisement, c'est aussi le bureau préféré du chanteur qui y a fait construire un studio, baptisé Ronipiri. Un nom qui reprend la première syllabe de chacun des prénoms de ses quatre enfants : Romy, Nina, Pio et Rita. "C'est un rêve aussi de pouvoir faire de la musique et ensuite faire à manger à tes potes qui restent dormir sur place", confie-t-il. 

Le chanteur semble donc avoir trouver son équilibre en partageant son temps entre sa maison au Cap-Ferret et son appartement à Paris !



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios