Christophe Willem : "Slimane est le Jean-Jacques Goldman d'aujourd'hui"

Christophe Willem : "Slimane est le Jean-Jacques Goldman d'aujourd'hui"
Christophe Willem explique son admiration pour Slimane.

Un sacré compliment !


Jean-Jacques Goldman reste une référence dans la musique française, même s'il a arrêté sa carrière. La preuve avec l'effervescence suscitée par sa participation au dernier titre des Trois Cafés Gourmands, "Quand ?". Alors, quand Christophe Willem, invité par Sophie Davant dans l'émission "Ravie de vous rencontrer" sur M Radio parle de Slimane comme du Jean-Jacques Goldman actuel, cela situe le niveau du compliment. Il faut dire que le gagnant de "The Voice" l'a aidé à revenir au premier plan en lui écrivant des chansons, notamment son dernier tube, "PS : Je t'aime".

"Slimane, c'est le Jean-Jacques Goldman d'aujourd'hui. Je le pense sincèrement. Il a une capacité à retranscrire exactement ce que les artistes pour qui il travaille vivent ou ressentent. Je pense à "PS : Je t'aime" qui est un titre faussement léger car ça raconte un peu tout ce désamour que j'ai ressenti et il arrive à faire danser les gens sur une chanson qui paraît très légère, que chacun peut s'approprier dans une histoire d'amour classique alors qu'au fond ça dit que je ne suis plus la même personne qu'avant, pourquoi vous m'avez abandonné en chemin ? Donc, c'est beaucoup plus profond que cela ne paraît. C'est la force de Slimane, je le trouve incroyable."

Une admiration non feinte et réciproque comme l'explique Christophe Willem un peu plus loin dans l'interview.

"On se côtoyait chaque année sur les Restos du coeur, mais on ne se fait pas revu en-dehors de cette occasion et quand on y était et qu'on discutait avec Amel Bent, Slimane nous disait : 'Tu sais, vous êtes deux artistes que j'ai vus à la télé. Vous faites partie des artistes qui m'ont donné envie de faire ce métier. C'était la première fois que j'étais confronté à quelqu'un qui a un succès incroyable et qui me disait que, d'une certaine manière, j'avais été un exemple pour lui. J'ai pris un coup de vieux intersidéral mais en même temps, c'est hyper gratifiant. Il m'a dit : 'tu ne te rends pas compte que, dans ma vie, tu as eu une grosse importance mais dans la vie de ceux qui t'écoutent, tu es lié à un souvenir, à une histoire qui leur est propre et tu es important dans la vie de certaines personnes. Cette discussion a été un électrochoc."

Finalement, ces deux-là étaient faits pour se trouver !