Jérémy Frérot revient sur sa rencontre Florian Delavega : "on était sauveteurs en mer"

Jérémy Frérot revient sur sa rencontre Florian Delavega  : "on était sauveteurs en mer"

L'histoire du groupe avant le succès et la célébrité.

Une carrière dans l'industrie musicale, cela tient souvent à peu de choses. Interrogé par Sophie Davant dans son émission "Ravie de vous rencontrer" sur M Radio, Jérémy Frérot est revenu sur ses débutsPour lui, tout commence avec une guitare et un changement d'orientation : celui qui se destinait à devenir professeur d’EPS comme ses parents "parce qu’[il avait] vu la qualité de vie qu’ils avaient" décide finalement de changer de voie et de privilégier la musique. Un choix de vie audacieux qui lui vaudra d'être interdit bancaire pendant quelque temps :

"J’ai eu ma première guitare à 17 ans […] le jour où j’ai commencé à chanter et j’ai vu la réaction des gens sur leurs visages, je me suis dit que je créais quelque chose à moi et que ça leur faisait du bien et donc, c’est ça que je veux faire. J’ai tout abandonné pour partir dans la musique [...] Quand je l'ai dit à mes parents, ils m’ont dit 'ok mais on ne t’aidera plus'."

Les débuts sont difficiles avant que le destin de Jérémy Frérot ne se lie à celui de Florian Garcia, plus connu sous le nom de Florian Delavega. Une rencontre étonnante mais décisive, loin de l'industrie musicale, dont l'artiste de 31 ans se souvient avec nostalgie :

"La première fois qu’on s’est réellement rencontré, c’est parce qu’on faisait un job d’été, on était sauveteurs en mer. On travaillait sur des plages voisines et on se regroupait pour les soirées de sauveteurs. On s’est découvert la même passion pour la musique. Il venait avec sa guitare, il jouait et chantait et je lui ai dit ‘moi aussi je fais ça’."

Très vite, le duo connaît ses premiers succès. Le passage à la notoriété n'est jamais simple, mais le jeune artiste peut compter sur le soutien de son ami et partenaire Florian, de trois ans son aîné : 

"On poste des vidéos sur Internet ça explose et des labels viennent nous demander de signer. C’est devenu mon grand frère. […] J’étais très bien là-dedans, j’ai été assez bien protégé." 

L'aventure Frérot Delavega prend un nouveau tournant avec la participation du groupe à la troisième édition du télécrochet "The Voice" en 2014. Déjà approchés par l'émission, les deux potes préfèrent attendre leur signature en maison de disques pour tenter le coup : 

"Avant notre passage "The Voice" ; on nous avait déjà demandé de participer, mais on n’avait rien à proposer, on ne savait pas quoi faire et on n’avait pas de raison à se sentir légitimes. Puis, on a signé dans une maison de disques : le fait d’écrire des chansons et de se dire comment on va les faire entendre, la proposition de "The Voice" nous a plu car on s’est dit on passe une, deux peut-être trois fois et ça va faire la pub de notre prochain album."

Pari réussi. S'il est sorti en quart de finale, le duo Fréro Delavega est soutenu par le public et sort dans la foulée un premier projet acclamé. La suite de l'histoire, on la connaît...