Catherine Ringer fait revivre le souvenir de Fred Chichin

Catherine Ringer fait revivre le souvenir de Fred Chichin
©Ludovic PETIOT

L'ancien guitariste du groupe n'a jamais été remplacé.

Voilà déjà treize ans que Fred Chichin, le duettiste de Catherine Ringer dans "Les Rita Mitsouko", est décédé. Une disparition qui touche encore la chanteuse. Elle était la compagne du guitariste, emporté par un cancer du foie foudroyant. Un drame professionnel mais aussi intime pour l'artiste qui avait pourtant éprouvé le besoin de remonter sur scène, seulement trois mois après l'évènement : "Il y a eu un temps de stupéfaction. Tout le monde sait que, dans un deuil violent, le fait de travailler vous tient. Si on reste chez soi à se morfondre, ça n'avance pas", confie-t-elle à nos confrères de Paris Match. Un moyen pour l'interprète de continuer à faire vivre le souvenir du musicien, qui ne l'a jamais quitté : "On n'a pas remplacé Fred. Nous sommes passés de deux guitaristes à un seul. On avait laissé son espace libre sur scène."

Aujourd'hui encore "Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko" sur scène. En septembre 2019, elle donnait un concert à la Philharmonie de Paris. Un moment que les fans du groupe peuvent désormais revivre depuis le 11 décembre dernier, avec la sortie du spectacle live au format CD + DVD  : "Ce projet est né parce qu'on avait décidé de sortir une intégrale des Rita. J'ai hésité une seconde, mais c'était le bon moment pour le faire. Dans leur version CD, nos deux premiers disques étaient devenus très plats, très aigus. Ce travail de remastérisation a permis de retrouver un son magnifique, qu'on a essayé de reproduire sur scène", raconte l'interprète de "C'est comme ça".

En 2021, cet instant nostalgique se transformera en une tournée, si le contexte sanitaire le permet. Un show à l'image de ce duo mythique : "Je voulais avec ces concerts, rendre hommage à l'ambiance des Rita, avec la musique, avec un orchestre plus large que d'habitude, avec deux claviers et deux guitaristes, car nos arrangements étaient assez fournis. Et je voulais de la danse ainsi que des lumières chaudes et claires pour qu'on voit tout le monde sur scène, afin d'être fidèle à cet esprit libre que nous avions".  "Marcia Baila", "Andy", "Le petit train" ou encore "Les histoires d'a"... Autant de tubes que l'on prend toujours plaisir à écouter. 



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios