Louane, "plus sereine", évoque ses parents

Louane, "plus sereine", évoque ses parents

La chanteuse est aujourd'hui capable de parler de cet épisode douloureux.

Dans son nouvel album, "Joie de vivre", Louane parle plusieurs fois de la perte de ses parents, décédés alors qu'elle était encore très jeune. Jusqu'à aujourd'hui, c'était une période dont la jeune femme ne voulait pas ou peu aborder. Cette fois, peut-être parce qu'elle est devenue maman, elle a ressenti le besoin de dédier plusieurs titres à son père et à mère et revient aussi, au gré des interviews, sur ses relations avec eux. Dans un nouvel entretien à Paris-Match, l'ancienne candidate de "The Voice" est revenue sur la raison pour laquelle elle accepte d'en parler plus facilement aujourd'hui et s'est aussi rappelée qu'avec sa mère, la relation était parfois compliquée.

Dans l'hebdomadaire, elle explique qu'elle n'était jusqu'alors "pas capable de gérer la situation".

"Si on reprend mon histoire, je ne me suis pas arrêtée. Et c'est cette vitesse-là qui m'a aidée à surmonter le chagrin. Mais pas à le comprendre. N'importe quel mouvement trop en avant pouvait être synonyme d'effondrement. Et c'était tout ce dont je n'avais pas envie. Aujourd'hui, quand ça arrive, je suis très sereine, je sais que je suis très émotive, ce n'est pas grave."

Aujourd'hui, sans doute aidée par sa récente maternité, la jeune femme est capable de revenir sur ce passage éprouvant de sa vie.

C'est ainsi qu'elle a pu raconter, un peu, la relation qui l'unissait à sa maman.

"C'était une femme à poigne, avec des qualités très fortes mais effectivement très dure, confie-t-elle au magazine Paris Match. Je ne voulais rien de ce qu'elle voulait. Rien. Elle disait blanc, je disais noir, juste pour la contrarier. Même si j'avais ce côté ado rebelle, je n'allais jamais trop loin, je n'ai jamais été du genre à faire la fête. Je voulais juste le contraire d'elle. Et c'était compliqué parce que quand elle disait non, c'était non."

De cela, elle a fait un titre, "A l'autre", surtout quand elle a compris que sa petite Esmée ne rencontrait jamais sa grand-mère.

"J'étais dure avec elle comme elle l'était avec moiMais dans cette chanson je m'excuse. Et je suis désolée. Pardon. Et je lui dirais la même chose si elle était encore là..."

On trouvera sans doute d'autres témoignages de ce type dans l'album de Louane, "Joie de vivre", qui sort vendredi 23 octobre 2020.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios