Mylène Farmer se confie dans une interview rare

Mylène Farmer se confie dans une interview rare

La chanteuse se livre comme rarement.

Rare dans les médias, Mylène Farmer s'est pourtant longuement livrée au journal Le Parisien à l'occasion de la sortie d'un documentaire sur Amazon Prime portant sur sa série de concerts à la Paris-Défense Arena, "L'Ultime création". Elle s'est confiée sur ses angoisses, l'époque, son public si fidèle, le documentaire qu'elle a accepté mais qu'elle ne "refera pas, c'est une pièce en un seul acte".

D'habitude si discrète, la chanteuse de "Libertine" a autorisé une caméra dans les coulisses de la préparation de ses concerts la U Arena en 2019. Pour une fois, elle a accepté de lever le voile sur une partie de sa vie et montrer comment elle travaille à ses shows qui ont fait sa légende. Perfectionniste, elle fait six mois de sport intensif avant de monter sur scène pour suivre le rythme et être capable de donner le meilleur à ses fans, si importants à ses yeux et si fidèles. "Cet échange avec le public est tellement vital", explique-t-elle. C'est d'ailleurs pour eux qu'elle a accepté de se laisser suivre d'aussi près par le documentariste. "Je me devais d'être sincère. Me monter souvent sans artifices" reconnaît-elle même si la flamboyante rousse continue de dire qu'elle n'est toujours pas à l'aise avec son image.

"L'Ultime création" "était le bon moment" pour Mylène de se livrer. "Je voulais fixer sur la pellicule tous les instants magiques partagés et offrir à ceux et celles qui me suivent depuis longtemps des instants plus intimes. 'Je m'abandonne car je n'ai plus peur d'être abandonnée". Cette phrase, c'est sans doute ma confession la plus intime dans ce documentaire [...] C'était une mise à nu nécessaire." C'était sans doute une façon, aussi, de se montrer sous son vrai jour, loin de l'image "glacée" qu'elle laisse parfois transparaître. "C'est juste le fait d'être 'plus près' qui révèle ce que je suis", reconnaît-elle avant de nuancer : "Je suis quelqu'un qui aime rire, qui n'aime pas pleurer à moins qu'il ne s'agisse d'émotions fortes."

Pourtant, elle ne peut nier sa nature. A la question "Vous avez intitulé ce documentaire 'L'Ultime création'. Ce spectacle pourrait-il être votre dernière création ?" Elle a répondu en riant : "Dieu seul le sait", comme quoi Mylène Farmer gardera toujours une part de mystère.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios