Hoshi : cette maladie qui la torture

Hoshi : cette maladie qui la torture

Il n'existe pas de traitement...

Hoshi a fait une révélation choc dans les colonnes du Journal Du Dimanche à qui elle a accordé une interview. Dans cet entretien, la jeune chanteuse explique qu'elle souffre d'une maladie pour laquelle il n'existe aucun médicament. Elle est atteinte par la maladie de Ménière depuis qu'elle a six ans. Et la définition de cette maladie fait froid dans le dos : "Elle se caractérise par des crises de vertige accompagnées d'une perte progressive de l'audition dans une seule oreille, ainsi que des acouphènes (bourdonnements dans l'oreille atteinte). Les vertiges se déclarent soudainement et sont accompagnés de nausées et de vomissements."

Conséquence, Hoshi a déjà perdu 47% de son audition et ne peut pas faire '"plus de deux concerts par semaine" pour se protéger. Les crises arrivant souvent la nuit, cela l'empêche également de dormir correctement et malheureusement, "aucun traitement n'existe, aucun médicament n'est efficace. Parfois, de violentes crises de vertiges surviennent en pleine nuit. Je dois alors tout arrêter et m'allonger", a-t-elle détaillé.

Le 13 avril 2021, elle expliquait déjà dans l'émission "C à vous" :

"C'est un combat vraiment quotidien parce qu'encore ce matin, je me levais, j'ai eu des vertiges à cause de l'oreille interne. (...) Et c'est au quotidien et c'est dur parce que c'est dur à expliquer, même pour les gens qui nous entourent, parce que ça ne se voit pas. C'est comme un enfant qui a mal et qui ne sait pas dire parce qu'il ne sait pas parler, bah c'est un peu ça. Je me sens pas bien des fois, quoi..."

Comme il n'y a rien à faire pour lutter contre cette maladie (pour l'instant, on l'espère), Hoshi prend son mal en patience et se consacre "aux jeux video" ou elle "regarder mes vieux dessins animés préférés comme Dragon Ball... Je pourrais aussi passer la journée à mater des mangas". Cela ne va la soigner, mais si cela lui donne au moins du baume au coeur, c'est déjà une bonne chose...