Benjamin Biolay fustige de nouveau le gouvernement !

Benjamin Biolay fustige de nouveau le gouvernement !

Le gouvernement ne semble pas prêt à donner le feu vert à la réouverture des lieux culturels…

La décision est tombée ! Depuis le samedi 20 mars dernier, l’Île de France ainsi que les Hauts-de-France sont confinés pour une durée de quatre semaines. Les concerts, théâtres, cinémas ou encore musées ne pourront toujours pas rouvrir leurs portes… Une décision qui devient de plus en plus lourde et qui accentue les difficultés des milliers de Français travaillant dans le monde de la culture.

Dimanche 21 mars dernier, Benjamin Biolay a décidé de prendre à nouveau la parole sur ce sujet et se faire entendre sur sa page Instagram ! L’artiste de 48 ans en a marre et n’hésite pas s’adresser directement au gouvernement. Dans sa story, le chanteur partage de nombreux articles ou l’on peut lire que certains pays comme le Portugal, l’Argentine ou même l’Allemagne vont rouvrir progressivement les salles de concert, les cinémas ou encore les théâtres.

"Et nous, c’est pour quand ?" déclare Benjamin qui semble anéanti à l’idée de ne plus jamais pouvoir retourner sur scène… 


Mais ce n’est pas tout ! La colère s’est accentuée lorsque Benjamin Biolay a appris que les médiathèques ainsi que les bibliothèques ouvraient toujours leurs portes… Il n’a donc pas hésité à incendier le gouvernement jusqu’à les identifier dans sa story afin d’être sûr qu’ils voient le message.

"Lieu culturel : médiathèque ou bibliothèque. Ah ! Exception française @gouvernementfr".

Après ça, il décide une nouvelle fois de partager un article concernant le plan de confinement mis en place au Portugal ! Et on peut lire que des dates ont été fixées concernant la réouverture des lieux culturels.
Désespéré, il écrit "On veut juste un agenda. Help @gouvernementfr".

Espérons alors que celui-ci se fasse entendre et que le gouvernement puisse au moins répondre à ses interrogations.



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios