Calogero évoque un souvenir fort en émotion

Calogero évoque un souvenir fort en émotion

Difficile de faire le deuil !

Le samedi 24 avril, dernier, Calogero était invité sur le plateau de "50’ Inside" en compagnie de Nikos Aliagas. Un moment fort en émotion puisque celui-ci en a profité pour parler du lien qu’il a avec sa famille, ses proches, mais aussi pour revenir sur un événement qui l’a fortement marqué durant sa carrière.

En effet, l’artiste de 49 ans est revenu avec émotion sur son concert à Nice après l’attentat. Un moment qui l’a fait énormément douter de sa "légitimité". Rappelons que le 14 juillet 2017, un an après l’attentat de Nice durant lequel 86 personnes ont perdu la vie, le chanteur est monté sur scène à la demande des familles des victimes. Un moment fort en émotion, il raconte :

"C'est un moment particulier, celui où les chansons vous échappent. On m'appelle et on me dit : 'Ce serait bien de venir chanter cette chanson en hommage aux victimes. (…) C'était comme un devoir pour moi de le faire. Quand je me suis retrouvé sur scène, je crois que je ne mesurais pas la gravité du moment : la ville était barricadée."

Il poursuit :

"Quand j'ai fait les premières notes de piano, je me suis dit : 'Mais qu'est-ce que tu es en train de faire ? Quelle légitimité tu as à chanter cette chanson comme ça devant les familles ? Et puis, finalement, je l'ai faite. Chaque couplet, chaque refrain, était une épreuve. Je n'étais pas prêt à recevoir en pleine tête une telle charge émotionnelle."

Une prestation et un hommage sans nom qui a se sont terminés dans les larmes et les applaudissements du public… "C'est notre rôle d'artiste de donner du bonheur aux gens."



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios