Francis Lalanne inquiété par la justice

Francis Lalanne inquiété par la justice

Le chanteur est sous le coup d'une enquête.

Après ses propos polémique sur Emmanuel Macron, Francis Lalanne est désormais visé par une enquête de police pour provocation à la commission d'atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation après la publication d'une tribune parue en janvier 2021, appelant à "mettre l'État hors d'état de nuire", comme nous en informe l'AFP. Dans ce texte, le chanteur appelait l'armée à l'aide pour destituer le chef de l'Etat. Evidemment, de tels propos tombent sous le coup de la loi et le chanteur a été convoqué au commissariat car il est désormais visé par une enquête comme l'a confirmé le parquet de Paris.

Ce mardi 23 février, les autorités judiciaires ont appuyé les informations du Point : la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) a été chargée par le parquet de Paris de mener une enquête suite à la parution de la tribune de Francis Lalanne publiée sur le site France Soir. Une source proche du dossier a confirmé que le chanteur avait été entendu le 5 février dernier dans le cadre de cette procédure.

Il faut dire que celui qui s'est engagé aux côtés des gilets jaunes n'y avait pas été de main morte. Il avait notamment écrit : 

"J'appelle les plus hauts dignitaires de l'armée française à venir au secours du peuple et à faire cesser le trouble social et politique dont souffre depuis trop longtemps la Nation (...) Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d'État au nom de la Covid ; et s'apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l'insu du peuple français."

Il voulait aussi "mettre l'État hors d'état de nuire au peuple français" et exigeait "la destitution" du chef de l'Etat, Emmanuel Macron. Il devra maintenant convaincre les enquêteurs que ses propos ne sont pas hors-la loi, ce qui risque d'être une autre paire de manches...



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios