Francis Lalanne veut l'aide de l'armée pour destituer Emmanuel Macron !

Francis Lalanne veut l'aide de l'armée pour destituer Emmanuel Macron !

Et appelle à la révolution.

Francis Lalanne est de plus en plus investi en politique. Il a pris fait et cause pour le mouvement des gilets jaunes et s'est même présenté aux élections sous cette "étiquette". Cette fois, il va plus loin en signant une tribune visant à destituer le président de la République, Emmanuel Macron.

Son texte, relayé par France Soir, appelle à la "mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie". L'interprète du tube, "On se retrouvera" va en réalité beaucoup plus loin. Cette mobilisation a un but bien précis, il s'agit de s'élever contre "le régime totalitaire" que Jean Castex et son gouvernement sont accusés d'instaurer afin de commettre un "coup d'État au nom de la Covid" qui ne peut se terminer que par une "tyrannie".

"Le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit Républicain comme sur un paillasson. Il faut à présent mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français. Il faut à présent mettre en demeure les structures de l’État de faire cesser le trouble manifestement illicite infligé à la Nation par son gouvernement. Ce trouble porte le nom que la République lui a donné en se constituant. Ce nom est "la tyrannie". "L’urgence Sanitaire" est en train de devenir une maladie chronique de la République. Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de la Covid ; et s’apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français."

Des mots forts et une analyse qui s'appuient sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et la Constitution avec lesquelles l'artiste étaye son propos point par point. Il appelle aussi à la destitution d'Emmanuel Macron et demande l'aide de l'armée. 

 "Il est du devoir de l'armée française pour assurer la "sûreté" du peuple français de procéder à la mise à pied des auteurs du coup d'État - c'est-à-dire de l'actuel gouvernement ; et ce, afin de rétablir le droit républicain. Les jours de la République sont comptés. Nous devons agir vite. La Patrie est en danger."

Une prise position forte mais on a un doute quant à sa légalité et le chanteur pourrait bien être l'objet de poursuite à l'avenir.