Amel Bent a failli frapper Vitaa !

Amel Bent a failli frapper Vitaa !

Un coup de pied qui serait devenu iconique !

Depuis quelques jours, Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana ne se lâchent plus et enchaînent les heures de studio. Effectivement, les trois artistes ont annoncé la sortie d’un album en commun, "Sorore", prévu le 4 juin prochain. Un projet que personne n’a vu arriver, mais qui donne déjà l’eau à la bouche !   

Le 2 avril dernier, les trois belles demoiselles ont annoncé cet album avec la reprise de "Marine", un hymne anti-Le Pen de Diam’s. Un choix et une interprétation qui ne semblent pas avoir convaincu vu l’étonnante vague de critiques que celles-ci ont reçu sur les réseaux sociaux. Mais Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana n’ont pas dit leur dernier mot puisque ce vendredi 23 avril, elles reprendront ensemble le titre "Ma sœur" de Vitaa. 

En attendant, les trois chanteuses ont donné un petit aperçu de leur titre aux internautes sur les réseaux sociaux, en partageant une courte vidéo dans laquelle elles dansent sur leur morceau. Une vidéo hilarante, ou l’on voit Camélia Jordana et Vitaa se déhancher debout devant l’objectif et Amel Bent se jeter au sol en jetant sa jambe en l’air… Un mouvement "incroyable" qui a failli finir en drame… Puisque la jambe de l’interprète de "Ma philosophie" a manqué de peu de mettre un énorme coup de pied dans la tête de Vitaa. On était à peu d’un gros accident ! 

La vidéo a été postée sur l’ Instagram d’Amel Bent et celle-ci a sucité les moqueries des internautes et de Vitaa elle même. Elle déclare : "C'est la der le grand écart" ! Il semblerait que celle-ci aussi a eu peur de devenir le nouveau punching-ball d’Amel !

"Ça a failli finir en high kick dans la tête de Vitaa", "La jambe d’Amel ça m’a tuée", "Vitaa a failli se prendre un High Kick.." , a-t-on pu lire en commentaire de la vidéo où les internautes ont fait part de leur hilarité à grand renfort d'émojis pleurant de rire. Et ils ont été nombreux à se demander ce qui était passé par la tête d'Amel Bent. "Mais qu’est-ce que tu fais ?", "Tu fais de la gym Amel ?" ou encore "Amel, tu nous fais quoi ?".

Plus de peur que de mal heureusement.