Julien Clerc revient sur sa rupture avec France Gall

Julien Clerc revient sur sa rupture avec France Gall

Le succès les a séparé.

Dans les années 1970, Julien Clerc et France Gall formait un couple d'artistes glamour et couronné de succès Pourtant, leur histoire d'amour n'a pas résisté au star-system comme l'a confié le chanteur dans les colonnes du magazine Nous Deux. A priori, la jalousie a séparé les deux artistes.

Répondant à la question suivante, "avoir une relation avec une artiste est-elle plus compliquée à entretenir", Julien Clerc a été cash et a donné l'exemple de son histoire avec France Gall pour illustrer son propos. Il a rencontré la chanteuse alors qu'il évolue dans la troupe de la comédie musicale "Hair" et qu'elle est dans le public, en août 1969. Ils resteront ensemble pendant six ans.

"Pas plus qu’un autre. Parfois, il y avait des histoires de lumière. France était une chanteuseen descentequand nous nous aimions, avant qu’elle ne rencontre Michel Berger."

Pas de quoi donner des regrets au chanteur qui confie :

"Très jeune, j’ai eu une fiancée, France Gall. Ensuite, j’ai eu la chance de vivre retiré à la campagne, avec Miou-Miou. Et aujourd’hui, Hélène Grémillon est ma femme. J’ai vécu plusieurs vies, mais toujours avec le même désir de travailler la musique."

Julien Clerc et les femmes, c'est une grande histoire d'amour. Et c'est aussi, bizarrement, grâce au divorce de ses parents qu'il a compris l'essence même de la musique. Il explique :

"À Bourg-la-Reine, où j’ai grandi, la chanson n’existait pas. Ma belle-mère qui m’a élevé, car je voyais ma mère uniquement le week-end, était pianiste et claveciniste, férue de musique classique. Lorsque j’arrivais dans l’appartement de ma mère dans le XIVe arrondissement, j’étais immergé dans un autre monde musical, celui de la variété. Je me suis enrichi de ces deux femmes."

Aujourd'hui en couple avec Hélène Grémillon depuis 2004, Julien Clerc file le parfait amour et le succès ne pourra pas séparer le couple car, comme il le dit si bien : "Hélène est écrivaine mais on ne se marche pas dessus".