Joyce Jonathan se lâche sur sa vie sexuelle avec Thomas Hollande

Joyce Jonathan se lâche sur sa vie sexuelle avec Thomas Hollande

Et remet "Les grosses têtes" à leur place...

Il ne fait pas toujours bon être invité dans une émission comme les "Grosses têtes". Taquiné par l'équipe, Laurent Ruquier en tête, Joyce Jonathan a fait une confidence très intime sur sa relation passé avec Thomas Hollande. Chambré par le journaliste sportif Yoann Riou, elle a craqué et a dévoilé des détails privés.

Mis sur le grill par le journaliste sportif qui se plaignait de sa condition de "puceau raté" expliquant notamment n'avoir fait l'amour que quatre fois dans sa vie et essayant de draguer un peu lourdement la chanteuse, il a été rejoint par Laurent Ruquier qui a saisi la balle au bond en expliquant : "C'est bien que vous voyiez Riou près de vous, ça vous donne une idée de ce que va devenir le fils Hollande." Peu à l'aise face à cet humour un peu lourd Joyce Jonathan a coupé court en piquant Yoann Riou. Elle a tenu à le rassurer sur la qualité de ses performances dans un lit. Elle a affirmé : "En tout cas, il a fait l’amour plus que quatre fois" dans sa vie. Elle qui a vécu avec le jeune homme pendant deux ans est certainement la mieux placé pour révéler ce type de détails...

D'ailleurs, même si le couple est séparé, les deux anciens amants ont gardé une très belle relation comme le confiait la chanteuse dans les colonnes de Gala en 2014 :

"Thomas et moi, nous sommes restés amis. Aujourd’hui, on a une relation très saine. J’apprécie ses qualités humaines, j’aime ce qu’il est. Je suis heureuse de l’avoir dans mon entourage."

Mais elle a aussi reconnu que c'est sans doute parce qu'il est le fils de François Hollande et de Ségolène Royal que leur couple n'a pas tenu comme elle le racontait dans l'émission "Thé ou café" en 2016 :

"C’était très difficile de vivre cette histoire. (…) Le fait que ce soit partagé, voir mes photos de vacances dans un magazine plutôt que dans mon album photo, ce n’était pas très agréable. Je pense que c’est ce qui fait que ça n’a pas duré."