Vincent Cerutti nous dévoile les coulisses de Boyard Land

Vincent Cerutti nous dévoile les coulisses de Boyard Land
© Photo FTV/ALP/Philippe LE ROUX

Dimanche, l'animateur du M Radio Réveil a participé à l'émission.

Dimanche 3 janvier dernier, Vincent Cerutti, animateur du "M Radio Réveil" aux côtés de Tiffany était candidat de l'émission "Boyard Land" diffusée sur France 2. Il a accepté d'évoquer avec nous les coulisses de ce tournage si particulier et de nous faire quelques révélations exclusives...

Où et quand s'est déroulé le tournage de l'émission "Boyard Land" ?

Le parc se situe à Boran-sur-Oise en région parisienne à 1h30 de Paris. Il s'agit d'un site acheté par la production et qui ne sert qu'à ça. C'est un site qui est autour d'un lac où Jean Gabin venait passer ses vacances d'été. On a tourné en novembre. Le tournage a commencé à 17h30 et il s'est terminé à 4h du matin. 

Il ne faisait pas trop froid dehors ?

Si ! Il faisait très très froid, à tel point qu'on avait des patchs chauffants dans les poches et les chaussures.
Avez-vous refait certaines épreuves ?

Non, on ne refait jamais les épreuves. Elles sont faites en une fois, dans les conditions du direct.

Etait-ce un peu scénarisé ?

Non, pas du tout !

T'es-tu blessé pendant le tournage ?

J'avais fait deux fois "Fort Boyard" où j'étais rentré détruit comme après un match de foot et là en tombant lors de l'épreuve avec celui qu'ils appellent "La Bête", qui doit nous attraper un nounours derrière le dos, je suis tombé et je me suis fait un gros hématome à la cuisse que j'ai gardé un mois après le tournage.

As-tu eu peur à certains moments ?

Oui, j'ai eu peur parce que j'ai la phobie des reptiles et en particulier des serpents et des crocodiles. Sur l'épreuve des crocodiles, je devais répondre à une énigme et je ne l'ai pas écouté correctement parce que j'étais tétanisé par les reptiles qui étaient de vrais alligators. Il y en avait six ou sept, tous issus d'un élevage. Je trouve qu'on ne le voit pas assez dans les images mais en fait il me passait entre les jambes et avec leurs gueules, ils tapaient sur mes jambes. En fait, sur les boudins rouges tout autour de la piscine, il y avait de l'huile qui avait été déposé pour que ça soit plus long. Je ne pouvais pas sortir de l'eau. C'est Ladji Doucouré qui m'a aidé. On ne le voit pas à l'antenne mais je mets quand même au moins six ou sept minutes à sortir de la piscine alors qu'à l'antenne ça dure 20 secondes mais j'ai galéré !

Et l'eau alors, elle était froide ?

Elle est glacée ! J'ai une anecdote là-dessus c'est qu'on dit que quand on a les yeux rouges quand on sort de la piscine c'est à cause du chlore. Mais en fait, ce n'est pas vrai. C'est à cause de l'urine qu'il y a dans les piscines qu'on a les yeux rouges. Quand je suis sorti du bac à reptiles, j'avais les yeux rouge écarlate à cause de l'urine des reptiles et non pas à cause du chlore puisqu'ils n'auraient pas pu nager dans du chlore.

Comment ça se passe après ce "bain de minuit", as-tu eu le temps de prendre une douche ?

Oui mais ça va très très vite ! Tu vas prendre une douche rapidement, tu te changes et tu reviens en tournage.

Faites-vous parvenir à la production une liste des épreuves que vous ne pouvez pas faire ?

Oui ! On nous demande si on a des problèmes de santé qui peuvent nous empêcher de faire des épreuves. Et moi à chaque fois que je fais "Fort Boyard" et cette fois "Boyard Land", je mens sur ma fiche en disant que j'ai un problème d'oreille interne, ce qui est faux, pour ne pas faire toutes les attractions en hauteur parce que j'ai le vertige !

Quel jeu as-tu préféré ?

On préfère toujours ce qu'on déteste finalement. Donc je dirais l'épreuve des reptiles parce que j'étais confronté à une phobie. C'est toujours excitant d'être confronté à des choses qu'on n'a pas l'habitude de vivre. Je suis frustré sur l'épreuve du tir avec Brahim (Zaïbat NDLR) parce qu'il a été plus rapide que moi et il savait déjà probablement manier des armes à feu.

Sinon "Boyard land" c'est plus "confortable" que "Fort Boyard" parce que tu es sur terre, dans un grand espace. "Fort Boyard" c'est dans le fort et il ne faut pas être claustrophobe parce que c'est beaucoup plus petit que ce que l'on peut imaginer.

Propos recueillis par Héloïse Vers.



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios