Grégory Lemarchal : sa famille se confie sur son biopic

Grégory Lemarchal : sa famille se confie sur son biopic

"Pourquoi je vis" fait revivre le chanteur.

"Pourquoi je vis", le biopic consacré à Grégory Lemarchal est diffusé ce soir sur TF1. Inspiré par sa vie et sa carrière, le film n'a pu se faire qu'avec la bénédiction de la famille du chanteur qui a vu resurgir des souvenirs d'un passé pas si lointain.

La famille de Grégory Lemarchal fait évidemment la une alors que le téléfilm est diffusé ce lundi 7 septembre pour la première fois à la télévision. Il a été demandé à chacun de réagir et de donner les sentiments, de raconter ce qu'ils ont ressenti quand ils ont vu le film pour la première fois. Sur la chaîne LCI, Pierre Marchal, le père du chanteur n'a pas caché son émotion.

"Oui évidemment, ça a été compliqué. Ça l'est toujours, c'est quelque chose de fort. C'est aussi une volonté de notre part d'avoir accepté cette production, pour encore passer des messages sur le combat contre la mucoviscidose."

La soeur du jeune artiste décédé en 2007, Leslie Lemarchal, a elle aussi été troublée lors de la projection, notamment par la ressemblance qui existe entre le comédien, Mickael Lumière, et son frère. Elle s'est elle aussi confiée à LCI, au micro de Christophe Beaugrand.

"C'est sûr que la ressemblance est frappante, et ça demande un exercice un petit peu compliqué, quand on fait face à Mickael sur le tournage, de se dire "c'est Mickael, c'est pas Grégory" et de ne pas laisser son coeur parler. Il faut se recentrer. Le voir à l'image, c'est très troublant. Néanmoins, si Mickael exprime que notre rencontre lui a fait du bien et l'a accompagné dans ce projet, le fait que ce soit Mickael qui joue Grégory, ça nous a extrêmement apaisé. Humainement c'est quelqu'un de formidable. Dès la première rencontre, il nous a vraiment séduit".

C'est la comédienne Lou Gala qui joue le rôle de Leslie Lemarchal dans le téléfilm et la jeune femme s'est aussi exprimée sur cette expérience particulière :

"Tout ça est un petit peu bizarre. Le biopic on l'a accepté pour faire passer des messages pour l'association, et ils sont passés. Après, c'est une question de recul. En 1h30, il n'y a pas tout ce qu'on est, tout ce qu'on représente, pas toutes les émotions qu'on ressent. C'est un petit peu compliqué de ce point de vue là. Mais ça reste une belle réussite ce biopic."



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios