Pierre-Jean Chalençon : il s'en prend à un de ses collègues d'"Affaire Conclue"

Pierre-Jean Chalençon : il s'en prend à un de ses collègues d'"Affaire Conclue"

Pierre-Jean Chalençon fait beaucoup parler de lui ces derniers jours. Il règle ses comptes avec un autre acheteur de l'émission de la 2.

Pierre-Jean Chalençon semble l'objet de toutes les passions ces derniers jours. Photographié dernièrement avec Dieudonné lors de l'anniversaire de Jean-Marie Le Pen, il s'est retiré de lui-même de l'émission "Affaire Conclue". Les raisons sont aussi des raisons d'envie d'ailleurs, de plus aussi. 

Mais maintenant, le propriétaire du Palais Vivienne sort les griffes dans les colonnes du site belge "SudInfo". Tout d'abord, Pierre-Jean Chalençon trouve que le nombre de rediffusion de l'émission est trop important et nuis à la qualité du programme, idée partagée par Sophie Davant : "Je ne veux pas être méchant mais à force de diffuser et rediffuser, le matin, la journée, la nuit, à un moment, on tue l'émission". Il s'exprime ensuite sur les relations qu'il entretenait avec les autres acheteurs. Dont une personne avec qui le courant ne passait pas : "il y a certaines personnes dans l'émission, dont un certain Belge qui a bavé sur ma gueule. Enfin, les pièces rapportées seront toujours des pièces rapportées...". Et le malheureux élu n'est autre que Gérald Watelet. 

Selon Pierre-Jean Chalençon, certaines personnes cherchent à lui mettre des bâtons dans les roues : "J'ai des projets et je ne veux pas qu'on cannibalise mes projets. Et j'ai l'impression qu'on a essayé d'assassiner mon projet palais Vivienne. Je pense qu'il y a des gens bien placés qui se sont dit : 'On va faire sortir ça pour faire capoter son projet'. Et puis les gens sont méchants, jaloux aujourd'hui. Moi, je suis ma route". 

Espérons tout de même que les choses s'arrangeront.