Ils nous ont quittés cette année

Ils nous ont quittés cette année

Malheureusement, certains grands artistes et autres personnalités sont partis cette année. Souvenons-nous.

Christophe : Disparu le 16 avril dernier en plein confinement, le chanteur a laissé une immense carrière au public. Des tubes à n'en plus finir, et des concerts intemporels, Christophe était un chanteur complet qui profitait de la vie et de sa grande collection d'objets vintage. Vivant la nuit, il se sentait mieux lorsque le soleil était de l'autre côté de la Terre. 

 

Michel Piccoli : Grand acteur, Michel Piccoli laisse une filmographie impressionante. Il a tourné avec les plus grands, de Agnès Varda à Claude Sautet en passant par Alfred Hitchcock et Costa-Gavras. C'est vers le milieu des années 60 qu'il se fait connaître, pour ensuite rester ce monstre sacré du cinéma. Art qu'il quitte en 2013 avec "Le goût des myrtilles". 

 

Jean-Loup Dabadie : Journaliste, écrivain, scénariste et parolier, Jean-Loup Dabadie s'est éteint à l'âge de 81 ans, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Homme de lettres et membre de l'Académie Française, Jean-Loup Dabadie a signé de sa plume de très nombreux succès de la variété française.

 

Albert Uderzo : C'est en 1959 que les Aventures d'Astérix et Obélix apparaissent dans le magazine Pilote. Au départ, seul Uderzo est aux commandes, et le premier personnage créé est in livreur de menhirs gaulois, franchement rondouillard, un certain Obélix, personnage préféré d'Uderzo. Il nous a quittés le 24 mars dernier.

 

Guy Bedos : Rieur et bretteur verbal, Guy Bedos s'est éteint le 28 mai à l'âge de 85 ans comme l'a annoncé son fils Nicolas, dans un post sur Instagram. Il est touche à tout, à la fois au cinéma, où il brille dans des films comme "Un éléphant ça trompe énormément" ou encore "Nous irons tous au paradis", pour ne citer qu'eux. Il est aussi un homme de la scène, qu'il occupe aux côté de Barbara à Bobino en 1965, spectacle qui a fait un triomphe à l'époque, mais aussi la scène humoristique. Car l'humour de Guy Bedos était son arme fétiche. 

 

Patrick Poivey : Son visage vous était peut-être inconnu, mais sa voix vous l'aviez forcément entendue. D'une part à la radio, mais aussi et surtout au cinéma et à la télévision. Ses performances les plus remarquables sont évidemment dans les films avec Bruce Willis, dont il assurait la voix française depuis de nombreuses années, dans les "Die Hard", "Red" et tous les autres films un peu moins connus. Quelque part, il était Bruce Willis. Et ce dernier adorait sa voix française, comme il avait pu lui dire en personne lors d'une rencontre. Outre Bruce Willis, il avait aussi prêté sa voix à Tom Cruise, pour le premier "Mission Impossible" par exemple. Il se cachait derrière Kyle MacLachlan, Joe Perry ou encore Perry King et Don Johnson. Il est mort le 16 juin dernier.