Guy Bedos est mort

Guy Bedos est mort

C'est dans un post Instagram que son fils Nicolas a annoncé la mort de l'acteur.

Rieur et bretteur verbal, Guy Bedos s'est éteint aujourd'hui à l'âge de 85 ans comme l'a annoncé son fils Nicolas, dans un post sur Instagram. 

Enfant d'Alger, Guy Bedos arrive dans notre belle France en 1949, juste après le divorce de ses parents. Il passe la majeure partie de la décénnie 1950 à apprendre le théâtre et la comédie, à tel point qu'il se fera repérer en 1963, où il est le personnage principal d'un film de Jacques Barratier "Dragées au poivre", avec un de ses complices de toujours, Jean-Paul Belmondo. 

Il est touche à tout, à la fois au cinéma, où il brille dans des films comme "Un éléphant ça trompe énormément" ou encore "Nous irons tous au paradis", pour ne citer qu'eux. Il est aussi un homme de la scène, qu'il occupe aux côté de Barbara à Bobino en 1965, spectacle qui a fait un triomphe à l'époque, mais aussi la scène humoristique. Car l'humour de Guy Bedos était son arme fétiche. 

Avec les mots, Guy Bedos maniait la plume dans plusieurs récits et essais en tout genre. Parmi ses ouvrages, on peut citer "Envie de jouer" en 1995, "Arrêtez le monde, je veux descendre !" en 2003, "Mémoires d'outre-mère" en 2005 ou encore "Le jour et l'heure" en 2008. En 2017, il publiait "A l'heure où noircit la campagne", où il n'épargnait personne du monde politique. 

Outre ses faits artistiques, il était connu pour son engagement politique. Se sentant bien avec les idées de gauche, il a publiquement soutenu Jean-Luc Mélanchon lors de sa campagne de 2012, et n'a pas hésité à voter pour Emmanuel Macron, pour faire barrage au Front National qu'il n'appréciait guère. 

La vie privée de Guy Bedos l'était assez. Fiancé à Françoise Dorléac, il a avoué ne jamais s'être remis de sa disparition. Il a été marié en tout trois fois, et a eu 5 enfants, dont Nicolas Bedos, acteur, humoriste et réalisateur, et Victoria Bedos, chanteuse et comédienne. 

Comme l'a si bien dit son fils Nicolas, "Embrasse Desproges et Dabadie, vu que vous êtes tous au paradis". 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le 28 Mai 2020 à 9 :02 PDT