Dalida : une de ses robes vendues aux enchères fait polémique

Dalida : une de ses robes vendues aux enchères fait polémique

Ladite robe avait disparue de la garde-robe de la chanteuse lorsqu'Orlando en avait fait don.

Le 5 juin prochain, l'hôtel des enchères de Drouot va mettre en vente une robe portée par Dalida lors d'un concert à Montréal le 9 juin 1983 où elle interprétait "Mourir sur scène". Une magnifique robe de velours noir et or, avec un boa en autruche noire, créée par Balmain. Un petit bijou estimé entre 3 000€ et 5 000€. 

Concernant l'authenticité de cette robe, Orlando, le frère de Dalida, émet quelques réserves : "Quand j'ai fait don de la garde-robe de ma soeur à la ville de Paris, il y a trois ans, pour l'exposition au musée Galliera, cette robe avait justement disparu de sa maison de Montmartre. Je l'ai cherchée partout. Et là, comme par miracle, elle ressort ! Elle ne s'est pourtant pas évaporée avec le Saint-Esprit (...) J'espère que Drouot, qui est une maison sérieuse, a pris toutes les précautions et s'est assurée que la robe appartient vraiment au vendeur", a-t-il expliqué au Parisien. 

Le chargé de communication d'Orlando et membre du fan-club de Dalida est lui aussi sceptique quant à la robe : "Il me semble que c'est une robe Dior (...) ce n'est pas une robe de scène. Dalida ne l'a portée que lors de shows télévisés pour le lancement de la chanson "Mourir sur scène", notamment le show des Carpentier en 1983". 

Drouot essaie de se défendre, en déclarant "Pierre Balmain vouait une amitié particulière à Dalida. La chanteuse le lui rendait bien en déclarant : "Pierre Balmain, c'était pour moi la vie en rose, en soie, en dentelle et quelquefois en strass" ". 

Pour le moment, la mise en vente est toujours d'actualité, en attendant que la maison de vente prouve l'authenticité de la robe, à moins qu'elle ne soit fausse. 

Voici la fameuse robe en question, avec une interprétation de Dalida à Montréal :