Eddy Mitchell rend hommage à Christophe

Eddy Mitchell rend hommage à Christophe

Les deux chanteurs étaient de grands amis. Eddy Mitchell juge la mort de Christophe "intolérable".

Dans moins d'une semaine, il y aura déjà un mois que le chanteur Christophe est mort. Le 16 avril dernier, sa disparition a créé un élan de réactions émues à travers tout le pays. 

Il y a quelques jours, c'est Eddy Mitchell qui s'est confié sur la mort de son ami. "J'ai rallumé mon téléphone il y a quelques jours. Je l'avais coupé après la mort de Christophe. Sa disparition est intolérable" commence-t-il par dire, secoué par l'émotion de la perte d'un ami proche. 

Dans une anecdote émouvante, il contredit presque la version officielle donnée sur les circonstances de la mort de Christophe : "Le soir de sa mort, j'étais au bout du fil avec sa fille qui, sur la route de Brest, cherchait désespérément à parler à son père. Elle me demandait de l'aider. C'est terrible, elle est arrivée trop tard à son chevet…". Trop tard pour communiquer, ou trop tard pour lui dire adieu, la réponse ne nous appartient pas. Elle reste entre eux, comme un ultime secret qu'auraient pu avoir entre eux deux compagnons de route, et d'art. 

Eddy Mithchell n'en reste pas là. Comme deux amis qui se respectent, il avait un avis bien tranché sur Christophe et ses mélodies : "Nous partagions la passion du cinéma, le goût pour les années 1950, pour certaines actrices, certains films (…) J'admirais beaucoup ses grandes chansons : "Les Mots bleus", "Les Paradis perdus", "Señorita"… J'aimais moins quand il partait dans ses délires, le doigt appuyé sur le clavier de ses machines à chercher je ne sais quel son… C'était trop expérimental pour moi, j'avais du mal à suivre. Mais oui, je l'aimais et je l'admirais. Comme artiste et comme personne". 

Ces dernières années, Eddy Mitchell dit au revoir à bien des amis. En 2017, Johnny, maintenant Christophe. Mais rassurons-nous, même s'il l'a chanté, la dernière séance d'Eddy Mitchell n'est pas pour tout de suite, au contraire.