Le chanteur Christophe est mort

Le chanteur Christophe est mort

C'est aux côtés de sa fille que le chanteur de 74 ans nous a quittés hier soir, tard.

Les nouvelles n'étaient pas bonnes. Hospitalisé depuis la fin du mois de mars à cause de problèmes pulmonaires et respiratoirs, Christophe est décédé hier soir à 74 ans. D'abord en réanimation à Paris, il avait été transféré à l'hôpital de Brest il y a quelques jours. C'est auprès de sa fille Lucie qu'il s'est éteint des suites "d'un emphysème". Dans un communiqué à l'AFP, sa femme et sa fille écrivent "Christophe est parti. Malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l’ont abandonné".

Christophe, de son véritable nom Daniel Bevilacqua, était une icône de la chanson française, reconnaissable entre mille grâce à un look de dandy qui n'appartenait qu'à lui. Une silhouette fine et allongée, des cheveux longs, une moustache et des lunettes teintées, voilà ce qui composait le personnage, un homme aimé du public. 

La renommée de Christophe s'est consruite sur deux chansons : "Aline" et "Les Mots Bleus". Des tubes qui l'ont rendu immortel dans le répertoire de la variété française. C'est d'ailleurs grâce à "Aline" qu'à même pas 20 ans, en 1965, il se fait connaître et propulser dans les vedettes des années Yé-yé. 

Quelques temps plus tard, il confirme son succès et son statut  de nouvelle idole des jeunes avec "Les marionnettes". Puis viennent les années de protestations étudiantes auxquelles il n'échappe pas, "Excusez moi, monsieur le professeur" en est le parfait exemple. 

En 1974, lors de sa deuxième collaboration avec Jean-Michel Jarre, il sort, sur la face B d'un 45 tours, "Les Mots Bleus". Le succès est immédiat, 200 000 exemplaires sont vendus. C'est à ce moment là qu'il cultivera le mythe du chanteur qui met en avant une romance à l'italienne. 

De nos jours, Christophe était la représentation d'une france oubliée, désuète mais qui nous apportait tellement de bien. Parfois moqué pour son côté kitch, il n'en restait pas moins un grand parmi les grands. L'année dernière, il s'était entourré d'amis chanteurs pour reprendre ses plus grands tubes dans deux albums intitulés "Christophe etc" et "Christophe etc Volume 2". Etienne Daho, Eddy Mitchell, Pascal Obispo, tous avaient accepté l'appel du maître. Il devait remonter sur scène au mois d'avril, concerts reportés à l'automne qui n'auront jamais lieu.

Le grand Christophe s'en est allé rejoindre un pays sans souffrance, là où les gens sont heureux, tandis qu'il nous laisse avec des maux bleus. 

Christophe, Aline, 1965.
 
Christophe, Les Mots Bleus, 1974.