Véronique Genest évoque le décès brutal de son frère

Véronique Genest évoque le décès brutal de son frère

Invitée sur le plateau d’"On n’est pas couché" pour faire la promotion de sa biographie, elle s’est confiée sur les causes du décès de son frère : le plus grand drame de sa vie.


Dans un premier temps, elle a raconté comment elle avait réagi lorsque son frère a fait son coming-out : « Je crois que je le pressentais que mon frère était homosexuel. On n’en parlait pas dans notre famille, mais bon. Lui c’était le yin et moi le yang, j’étais plus garçon que lui, je le protégeais alors qu’il était mon aîné d’un an »

Elle poursuit en expliquant la discussion qu’elle a partagée avec lui : « En fait, quand tout à coup il m’a annoncé ça, qu’il m’a dit : « J’aime les garçons », ma première réaction a été : « Ouais, je te comprends, moi aussi. Je n’avais pas d’idée préconçue là-dessus, j’aimais mon frère, je l’acceptais comme il était. Mais en même temps, j’avais toutes ces questions qui m’arrivaient en tête : « Comment on va le dire à ma mère ? Comment il va le vivre ? » À l’époque, ce n’était pas comme aujourd’hui, c’était très compliqué. J’avais peur pour lui »

Dans les années 1990, il fut touché par le virus du Sida. Des souvenirs douloureux pour la comédienne de 63 ans comme elle l’a évoqué : « Du jour où cette maladie est arrivée, je savais que ce serait pour lui. Il chopait tout ce qui traînait. Il y avait un champignon, c’était pour lui, il se chopait tout ! J’ai tout de suite su que mon frère allait partir, et j’ai tremblé jusqu’au bout »