Jean-Michel Jarre : il fait des confidences sur son père

Jean-Michel Jarre : il fait des confidences sur son père

Lui aussi a connu le malheur d'être déshérite. Une cicatrice qui n'est pas prête de se fermer.

C'est à l'occasion de la sortie de son autobiographie, intitulée "Mélancolique Rodéo", que le chanteur a fait quelques confidences au JDD sur son père avec qui il a eu des relations compliquées pour ne pas dire inexistantes. 

 

"J'ai regretté que mon père ne vienne jamais me voir" et de poursuivre "On n'a même jamais parlé de musique". Un comble pour deux artistes musiciens. Ce n'est qu'à la fin de la vie de son père que Jean-Michel Jarre décide de faire un pas en avant. "Sur son lit de mort, j'ai décidé de lui pardonner. Et aussi, selon l'ancienne tradition juive, de lui demander pardon de ne pas avoir su me faire aimer par lui. Ses obsèques ont été surréalistes. Nous n'étions que quatre." (...) Il a dû avoir quelque chose de brisé dans sa vie pour être si handicapé du cœur". Des "souvenirs" assez dures à évoquer pour celui qui fut aussi déshérité par son père. Le chanteur a conclu son entretien au JDD en déclarant : "Il n'y a rien de plus difficile pour un enfant que de se construire face à une béance. Mieux vaut une présence contre laquelle se rebeller". 

 

"Mélancolique Rodéo" est sorti le 3 octobre dernier aux éditions Robert Lafont.