Belmondo sort du silence

Belmondo sort du silence

Les obsèques de Charles Gérard auront lieu aujourd’hui. Jean-Paul Belmondo son ami de toujours se confie depuis son décès.

Abattu, le Magnifique a fait part de son immense tristesse « Au-delà du chagrin et de la tristesse, ce moment-là est une véritable déchirure dans ma vie. C'est une absence immense que je mesure à chaque minute »

Les deux hommes ne se quittaient plus et ce depuis leur rencontre sur un ring de boxe. Inséparables, Belmondo a confié « Notre amitié sans faille était prioritaire sur les plateaux de tournage. J'aimais le sentir à mes côtés dans Flic ou voyou et tant d'autres films. Oui, il était mon meilleur ami. Le plus important, celui de ma jeunesse. En un mot, il était mon pote »

Le soir de sa mort, l’acteur explique avoir été avec lui. Le lendemain, il était convenu qu’ils se retrouvent. Son acolyte très affaibli lui a prononcé cette phrase se souvient-il dans les colonnes de Paris Match « Bon, ben, à demain pour un petit resto »

Bebel peiné s’est confessé « Il nous a quittés douze heures plus tard »