Retour sur l'incendie du yacht de Gim's

Retour sur l'incendie du yacht de Gim's

Sabotage ou pas ?

Souvenez vous, le 25 aout, nous apprerions que le bateau de luxe du célèbre rappeur avait pris feu en pleine mer. Plus de deux semaines apres l'incendie, Gim's se demande en fait s'il ne s'agit pas d'un coup monté ...

"Tout se passait bien, ciel bleu, eau turquoise, magnifique, on se baignait". Ce mercredi 4 septembre, Gims est revenu sur le voyage cauchemardesque qu'il a fait à bord d'un bateau loué, au large de la superbe ville de Bonifacio, en Corse, où il passait ses vacances.

Le chanteur avait été évacué d'urgence alors que le bateau de 24 mètres avait pris feu. Il se remémore à présent la panique qui avait gagné ses trois amis et les deux membres de l'équipage, en quelques minutes, à bord.

En effet, l'interprète de "J'me tire" explique : "On remonte sur le bateau, on reprend la route et d’un coup ça sent le cramé. On commence à chercher ce qu’il se passe, et de la fumée noire commence à sortir de l’arrière du bateau".

Devant la gravité des faits, un signal de secours avait tout de suite été envoyé. Sur un ton maintenant plus humoristique, Gims se souvient : "Le capitaine avait les yeux rouges, en train de crier 'Mayday, mayday', des mots que je n’avais jamais entendus en vrai, que dans les films".

Heureusement, les six personnes avaient finalement pu sauter du navire en feu et nager au loin pour éviter une possible explosion. La star confie qu'il n'avait pas de gilet de sauvetage, puisque tout avait déjà pris feu sur l’embarcation. Il raconte à propos de cet épisode : "Je commence à nager, dans ma tête je commence à devenir fou, je me dis 'Il y a des requins'".

Toujours sous le choc de ce drame, Gims a également profité de l'émission "Les Grandes Gueules" pour se confier sur ses inquietudes ... Maintenant que l'émotion est descendue, il se demande s'il n'a pas été visé par un incendie criminel... "Est-ce qu’on a voulu me piéger ? Je me suis posé un tas de questions" se demande le chanteur, qui nourrit ainsi la rumeur du sabotage.