Après sa séparation avec Pamela Anderson, Adil Rami brise le silence !

Après sa séparation avec Pamela Anderson, Adil Rami brise le silence !

Le footballeur tient "à faire la lumière"


Ce mardi 25 juin, Pamela Anderson annonçait sa séparation avec Adil Rami. Dans un long message publié sur Instagram, l’ex-actrice d’Alerte à Malibu écrivait "Les deux dernières années de ma vie n'ont été qu'un mensonge" supposant que le footballeur menait une double vie. Quelques heures plus tard, le défenseur de l'Olympique de Marseille s’est exprimé sur le réseau social.

 

Il écrit "Une rupture n'est jamais chose facile. Comme souvent dans ces situations, l'émotion peut prendre le dessus et laisser s'exprimer des choses excessives. Pamela est une personne entière, que je respecte profondément, qui a des convictions, qui est sincère dans ses combats, et pour qui mon amour a toujours été sincère. C'est ce que je veux retenir".

 

Tandis que son ex-compagne a dévoilé des pans de leur vie privée, Adil Rami estime au contraire qu'ils ne devraient pas "dévoiler [leur] intimité, [leur] histoire, qui ne regarde [qu'eux]".

 

Cependant, le footballeur tient "à faire la lumière". Il confie "En aucun cas je ne mène de double vie, je reste simplement attaché à préserver une relation pérenne avec mes enfants et leur mère Sidonie pour qui je garde un profond respect. C'est vrai j'aurais dû être plus transparent dans cette relation ambiguë. Je l'assume".

 

Pamela Anderson avait affirmé avoir été blessée et menacée par le sportif. De son côté, le champion du monde 2018 a répondu de façon implicite : "Je reste et resterai fidèle à mes valeurs et aux convictions qui sont les miennes et s'expriment dans mon engagement pour l'association Solidarité de femmes, qui est toujours aussi fort. Je suis fier d'avoir participé à cette grande et belle campagne qui a pu faire connaître le travail exceptionnel de cette association et de ses membres." Il conclut : "Je souhaite l'apaisement et la discrétion pour nos familles et amis, même si je suis peiné et blessé. J'espère que vous le comprendrez et le respecterez."