Pierre Palmade au cœur d’une polémique…

Pierre Palmade au cœur d’une polémique…

Son analyse très personnelle sur l'homosexualité fait polémique

Le samedi 4 mai, Pierre Palmade était invité par Laurent Ruquier dans l’émission On n’est pas couché sur France 2. L’humoriste assurait la promotion de son livre autobiographique. En début d'émission, le présentateur a évoqué le film Les crevettes pailletées, le comédien en a profité pour donner son analyse sur l’homosexualité en affirmant que les homosexuels et les gays sont opposés: "Je m'en suis fait deux schémas. J'ai fait une différence".

 

Selon Pierre Palmade, les gays "sont des gens qui mangent gay, qui rient gay, qui vivent gay, qui parlent gay, qui font du film gay", tandis que les homos "sont des gens qui sont homos, mais ce n'est pas marqué sur leur front." Il poursuit "On ne le sait pas quand ils parlent. On ne le sait pas quand ils vivent. On ne le sait que quand on va dans leur chambre à coucher. Et voilà, c'est ça la différence".

 

Le comédien a affirmé qu'il était "plus à l'aise en étant un homo où ça ne se voit pas", précisant toutefois qu'il n'aimerait pas évoluer dans un milieu 100% gay "où les gens sont tout le temps efféminé, se parlent au féminin et sont un peu misogynes". Enfin, Pierre Palmade a précisé que "les hétéros et homos sont plus portés sur le sexe que les femmes" et "parlent de ça tout le temps".

 

Sur le compte Twitter d'On n'est pas couché, la vidéo a déjà été vu plus de 650 000 fois en un weekend. Des internautes sont scandalisés par les déclarations de Pierre Palmade et l'accusent d’homophobie.

 

Christophe Beaugrand a de son côté réagi à la séquence. L'animateur a tenu à nuancer les propos de l’humoriste : "On peut lui apporter la contradiction sans pour autant l'attaquer. Très peu de gens sont d'accord avec ce qu'il dit hein. Les invités ont pu répondre et il a été contredit. Hélas c'est l'illustration même de la haine de soi profonde qu'il nourrit".

 

 

Source : Le huffington post



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios