Trois Cafés Gourmands : deux anciens membres du groupe virés ?

Trois Cafés Gourmands : deux anciens membres du groupe virés ?

Trois Cafés Gourmands brise le silence !


Grâce à leur tube A nos souvenirs, Mylène, Sébastien et Jérémy ont été propulsés sous le feu des projecteurs du jour au lendemain. Le clip tourné en Corrèze a franchi la barre symbolique des 100 millions de vues sur YouTube ! Face à ce succès, Trois Cafés Gourmands confie dans Closer « La vraie surprise, ça a surtout été l'ampleur au niveau national. Ça a pris rapidement et ça, personne ne l'avait vu venir ». Ce titre à permis à leur album "Un air de rien" de se classer numéro un des ventes dès sa sortie et d’être certifié double disque de platine.

 

Mais une polémique enfle peu à peu et vient perturber ce conte de fées : les déclarations de deux anciens membres du groupe. Ces derniers révélaient en octobre 2018 avoir été écartés sans ménagement de la bande au moment où le succès a touché les trois musiciens.

 

« A mon tour, je suis dégagé de l'aventure (...) A priori, je ne suis plus cette "saveur gourmande musicale" que j'ai été pendant plus de deux ans. Je ne suis plus à la hauteur des attentes des "professionnels" de la musique, qui n'ont, peut-être, jamais mis un seul pied sur scène (...) L'amateurisme qui nous est reproché est tellement évident » a déclaré l'ex batteur Nicolas Ferreira qui poursuit : « Cette amitié a été gâchée par le succès auquel nous avons participé ». Des attaques balayées par le manager du groupe, Manuel Darrault dans la presse. « Ce sont aussi les trois qui ont leur mot à dire et donnent la direction artistique. L'évolution s'est accélérée, certains supportent, d'autres moins (...) Ce n'est pas arrivé du jour au lendemain. Les discussions vont bon train depuis un petit moment ».

 

Aujourd'hui, Trois Cafés Gourmands s'exprime sur ce scandale. Mylène, la chanteuse du groupe explique « Le groupe existe depuis des années, on l'a créé tous les trois. A un moment donné, on a voulu avoir des musiciens. Puis on a fait le choix de faire les choses différemment. Il se trouve qu'eux l'ont mal accepté ».

 

Le trio assure que cette séparation s'est faite amicalement. « Attention, il y a eu des discussions, ce n'était pas une situation fermée » tient à préciser Jérémy. Trois Cafés Gourmands admet néanmoins que la situation n'a pas dû être facile à vivre. « Je peux comprendre leur rancœur, parce que ça a en quelque sorte explosé pour nous, et ils ont l'impression d'être mis de côté. Mais on a respecté un seul choix, celui du groupe. Et surtout, personne n'a été viré. Ça ne s'est pas passé comme ça » conclut le groupe.