Jean-Luc Reichmann : harcelé par un professeur lors de son enfance

Jean-Luc Reichmann : harcelé par un professeur lors de son enfance

L’animateur cache un terrible souvenir…


Jean-Luc Reichmann est la star de TF1. Fort de son succès auprès des téléspectateurs, le présentateur des 12 Coups de midi est aussi acteur. En effet, en 2010, l’animateur est devenu le héros de la série Victor Sauvage. Trois ans plus tard, il monte en grade et devient Léo Matteï, un flic de la brigade des mineurs. Un rôle qu’il a co-créé et pour lequel il s’inspire de sa propre histoire.

 

Dans la fiction de TF1, dont le final de la 6ème saison sera diffusé ce jeudi 28 février, Jean-Luc Reichmann aborde des faits de société : les rapports père-fille, l’homosexualité, le suicide, la drogue ou encore le harcèlement. Un dernier sujet qui l’a beaucoup touché. Avec son angiome sur le nez, le présentateur a vécu une jeunesse difficile faite de moqueries de la part de ses camarades de classe, mais aussi de l’un de ses professeurs.

 

Jean-Luc Reichmann confie au Parisien « La série a été créée en pensant à notre famille et au harcèlement que j’ai subi adolescent. Quand un prof me disait : ”La tâche, au tableau !” devant 30 élèves, j’étais en perdition totale, à 14 ans ». Un traumatisme qui l’a poursuivi jusqu’à l’âge adulte et qu’il a réussi à dompter grâce au conseil de sa sœur. Cette dernière souffrant de surdité profonde l’a aidé à relativiser à propos de ce complexe.

 

Ainsi, avec Léo Matteï, l’animateur espère sensibiliser les jeunes à propos du harcèlement. « Je me suis dit qu’il fallait avoir une main tendue, aborder les sujets à travers le regard des ados. Et on s’inspire de faits réels pour les affaires que traite Léo Mattei », a expliqué Jean-Luc Reichmann. Un message touchant.