Choupette va-t-elle vraiment hériter de Karl Lagerfeld ?

Choupette va-t-elle vraiment hériter de Karl Lagerfeld ?

"S'il m'arrive quelque chose, Choupette est mon héritière" avait déclaré le couturier


Choupette, la chatte et la muse de Karl Lagerfeld est une égérie d'une ligne de maquillage, sur son compte en banque, elle possède plusieurs millions d’euros... "Choupette est le centre de mon monde", disait-il ainsi. Le couturier avait même écrit un livre à la gloire de son animal : Choupette, la vie enchantée d'un chat fashion.

 

En 2015, sur le divan de Marc-Olivier Fogiel, Karl Lagerfeld avait confié qu’il lui léguait une partie de sa fortune. "S'il m'arrive quelque chose, Choupette est mon héritière". Mais est-il légalement possible que Choupette hérite de la fortune de son maître ?

 

La législation française interdit de désigner un animal comme héritier sur son testament. La loi précise néanmoins que l'animal est "un être vivant doué de sensibilité", les animaux n'ont pas de personnalité et donc de capacité juridique.

 

Or, tout n'est pas perdu pour la chatte du couturier. Choupette pourrait faire l'objet d'un legs avec charges. Karl Lagerfeld peut avoir légué une somme d'argent à une personne qui devra s’occuper de l'animal ou à une association. 

 

Il est donc probable que le directeur artistique de Chanel ait désigné une personne physique comme le prochain propriétaire de son félin. La personne qui prendra soin de l’animal aura donc une vie luxueuse. "La personne qui s'occupera d'elle ne sera pas dans la misère", avait expliqué Karl Lagerfeld à Marc-Olivier Fogiel. Plusieurs fois, le couturier a déclaré qu'il n'avait pas touché aux sommes (plus de 3 millions d'euros, selon diverses sources) que Choupette aurait touchée en participant à des pubs.