Indochine : Vers une nouvelle série de concerts ?

Indochine : Vers une nouvelle série de concerts ?

Après avoir ajouté de nouvelles dates de concerts après le succès triomphal du "13 Tour", Indochine pourrait donner une troisième vague de shows comme vient de le déclarer Nicola Sirkis.

Grâce à son album 13, Indochine est au sommet. En effet, le disque s’est écoulé à 350.000 exemplaires. Pour porter cet opus, le groupe Français a proposé un show grandiose : OVNI au plafond, jeux de lumières impressionnants et mise en scène magnifique étaient au rendez-vous !  

 

600.000 « Indo fans » ont applaudi Indochine lors de cette belle tournée. Pourtant, tout n'était pas gagné d'avance. « Il y avait des doutes à tous les niveaux. Je ne peux pas dire que j'étais tranquille mais j'étais sûr... A chaque fois que j'allais à un concert, au mien ou aux autres, je voyais ce plafond et je me disais "Ce n’est pas possible, il faut faire quelque chose" » a confié le Nicola Sirkis à Ouest-France.

 

Le groupe a rencontré des problèmes techniques et financiers « C'est quelque chose qui coûte très très cher. Maintenir un prix des places c'est un combat permanent et long, on est obligé de taper du poing sur la table » a expliqué Nicola Sirkis, ravi d'y être parvenu : « La première fois que j'ai vu ce plafond s'illuminer (...) j'avais les larmes aux yeux ».

 

A la question Indochine va-t-il proposer une troisième vague de son "13 Tour" en 2019 ? Le leader du groupe confie « Il y a beaucoup de demandes. Mais j'aimerais profiter de cette tournée au moins jusqu'au 21 décembre. Après on se posera la question »

Nicola Sirkis regrette de ne pas pouvoir se produire dans certaines salles « La problématique majeure qu'on a sur cette tournée c'est qu'il y a très peu de salles qui peuvent l'accueillir. C'est vrai qu'il y a des endroits comme Rennes, Brest et plein de villes, où on n'a pas pu jouer parce la structure des salles ne permet pas d'accueillir nos écrans au plafond. Il faudrait choisir une autre production » a expliqué le chanteur. Mais rien ne semble impossible pour Indochine. « C'est un peu compliqué à gérer, on va voir » a confié Nicola Sirkis. L’OVNI Indochine n’a pas fini de vous surprendre !