Vincent Lagaf’ évoque son abandon

Vincent Lagaf’ évoque son abandon

Dans Off Roads face à Laurie Thilleman, l’animateur s’est confié.

Hier soir, RMC découverte lançait Off Roads, les routes de l’extrême présenté par Laury Thilleman. Avec l’ex Miss France, Vincent Lagaf’ est parti sur les routes sinistrées de Mongolie. Dans le programme, l’ex-animateur du Bigdil s’est confié sur son rapport à la célébrité, sa carrière et son rapport à son fils Robin. Un témoignage émouvant.

 

Dès le deuxième jour d’expédition, il se confie sur sa relation fusionnelle avec son fils et revient sur son enfance "Moi je sors de l'assistance publique, ça a été très compliqué pour ma mère biologique. Elle travaillait dans une usine de textile. Le chef d'atelier a dû... peut-être... je ne sais pas. Elle s'est retrouvée avec un gamin de ce mec. Il a essayé de la faire avorter. A l'époque en 1958, l'avortement s'est fait par aiguilles à tricoter. C'était une horreur. Et j'ai survécu à cela. Je suis là. C'est peut-être ce qui me donne la rage de vivre", explique-t-il à Laury Thilleman.

 

L’animateur de Strike va ensuite fondre en larme en évoquant son adoption "Ma mère biologique m'a légalement abandonné à l'assistance publique. Le 31 mars, il y a des gens qui viennent me voir et qui décident de m'adopter. Le 1er avril, je suis adopté. Robin, mon fils, est né le 1er avril. C'est fou. C'est fou comme truc. Donc tu comprends pourquoi je dis à mon fils que je l'aime tous les jours", confie-t-il ému. Une séquence très touchante…

Ecoutez la séquence ici :