Atteinte d'une polyarthrite rhumatoïde, Laurence Boccolini se confie sur le soutien de sa fille

Atteinte d'une polyarthrite rhumatoïde, Laurence Boccolini se confie sur le soutien de sa fille

"Toutes les articulations me lancent des coups de poignards"


Souffrant d'une polyarthrite rhumatoïde, une inflammation de plusieurs articulations devennant douloureuses et limitées dans leur amplitude de mouvement, Laurence Boccolini vit une année difficile. Après avoir révèlé publiquement sa maladie en mars dernier, l'ancienne présentatrice de Money Drop se confiait sur ce mal la rongeant quotidiennement, sur ses réseaux sociaux: "Mon amie, ma compagne douloureuse de tous les jours dans tout mon corps depuis tant d'années… Je te déteste. Mais je remercie chaque jour la force qui m'est donnée de pouvoir vivre avec cette saleté. Et elle fait partie de moi. Je fais de mon mieux."

L'animatrice de télévision de 55 ans a posté, hier soir, un cliché assez drôle de sa fille, Willow, entrain de faire le clown sur son lit mais tout en déclarant sa souffrance physique et mentale: "bad day malgré le soleil. La PR est méchante aujourd'hui. toutes les articulations me lancent des coups de poignards. comme je vous comprends ceux et celles qui souffrent de cette saleté auto immune. Mais demain il faut espérer que la douleur me laissera tranquille... Ce n'est rien. une sale journée comme tant d'autres depuis des années. il y a plus grave et surtout je suis vivante et mon cœur est lui rempli d'amour de tous ces messages de bienveillance que vous m'envoyez." Cependant, elle avoue que sa fille est son seul remède pour la soulager: "... et quand la douleur est trop forte une seule solution : rire aux larmes grâce à willow qui s'entraîne sous mes yeux pour le cirque du soleil !!! merci à la vie de pouvoir aussi profiter de ces moments précieux...et drôles ! LIFE IS GOOD. I don't quit: I rest a little...(traduction: La vie est belle. Je n’abandonne pas : je fais une petite pause".

"Courage Laurence mes pensées sont avec vous bisous", "Je comprends votre vie et vos doutes mais il faut tenir.... Je suis de tout coeur avec vous" ou encore "De tout coeur avec vous car je ne connais que trop bien ces douleurs" pouvait-on lire en commentaires.