Koh Lanta: Denis Brogniart se livre sur son audition face à la police

Koh Lanta: Denis Brogniart se livre sur son audition face à la police

"Je n'étais pas là au moment des faits"

Au mois de mai, les murs de TF1 et Adventure Line Productions ont tremblé: un candidat a été soupçonné d'agression sexuelle. Dans la foulée, la chaine a annoncé que la prochaine saison de Koh Lanta était annulée. Dans un communiqué officiel, Alexia Laroche-Joubert, présidente de ALP avait déclaré: "Dans la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle. Ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné.Nous ne sommes ni juge, ni procureur et tenons à respecter la parole de l'une comme la présomption d'innocence de l'autre, raison pour laquelle il a été indiqué hier qu'il ne serait fait aucun autre commentaireKoh-Lanta est un jeu d'aventure familial. J'ai estimé en concertation avec les équipes sur place que les conditions de réalisation de cette nouvelle édition n'étaient plus suffisamment sereines. C'est un choix qui s'est imposé à nous pour le bien des participants et de nos équipes". 

Quelques semaines plus tard, Denis Brogniart, le présentateur de l'émission phare, a dévoilé ce qu'il avait confié, pendant son audition, à la police: "Je n'étais pas là au moment des faits. Je n'avais pas vu les candidats dont on parle, Eddy et Candide, avant. Je n'avais vu que ce qui s'était passé dans le jeu. Je n'avais pas grand chose à leur révéler (...) La seule chose que j'ai dite c'est qu'en total accord avec la production et avec TF1, on avait décidé, compte tenu de la gravité des faits reprochés et supposés, d'interrompre le tournage" a t-il dit dans BuzzTv du Figaro.